Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Conférence téléphonique: Cayden Primeau

L'espoir des Canadiens a répondu aux questions des journalistes concernant sa nomination au sein de l'équipe d'étoiles des recrues de la LAH en 2019-2020

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Cayden Primeau a pris le temps de discuter avec les médias, mercredi.

Le gardien de 20 ans a récemment été nommé au sein de l'équipe d'étoiles des recrues de la LAH après une saison exceptionnelle avec le Rocket de Laval.

Primeau a également fait ses débuts dans la LNH avec les Canadiens, participant à deux matchs et enregistrant sa première victoire en carrière.

Voici quelques extraits de sa séance de questions-réponses.

Question de Martin McGuire, Cogeco Média

Quelle a été l'importance de ton apprentissage lors de ta première année chez les professionnels?

Ce fut énorme. J'ai eu plusieurs partenaires alors j'ai beaucoup appris d'eux. Ils étaient tous différents. Ce fut important pour mon développement de prendre quelques conseils de la part de chacun d'entre eux. J'ai appris la mentalité des professionnels, autant sur la glace qu'à l'extérieur. J'ai vraiment compris ce qu'il faut pour devenir un pro et ce fut important.

Tweet from @CanadiensMTL: Petit rappel de cet arr��t de Cayden Primeau en match pr��paratoire��� et la r��action de Carey Price.Throwback to this��Cayden Primeau save from preseason... and Carey's reaction.#GoHabsGo pic.twitter.com/RvuJESeRIb

Questions de Jean-François Chaumont, Le Journal de Montréal

Tu n'as que 20 ans. Je sais que le rêve de tous les jeunes est de jouer dans la LNH. Mais quel serait le scénario parfait pour toi l'année prochaine? Est-ce que c'est d'obtenir le plus de départs possible dans la Ligue américaine et d'être le gardien numéro un ou de te battre pour être l'auxiliaire à Carey Price?

J'ai toujours essayé de ne pas regarder trop loin devant moi ou de m'attarder sur le passé. J'essaie de vivre dans l'instant présent. Je pense que, surtout en ce moment, comme je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, cela s'avère tout à fait vrai pour ce genre d'approche. Tout ce que je peux faire, c'est de m'améliorer durant l'entre-saison et lorsque je serais de retour à l'automne, je ne peux pas faire grand-chose à l'exception de jouer. Je ne veux pas me mettre une pression supplémentaire. Je veux simplement faire de mon mieux lorsque le temps sera venu de jouer.

Comment as-tu réagi lors de ta nomination au sein de l'équipe d'étoiles des recrues de la LAH?

C'est génial d'avoir été nominé pour ce prix, car il y a plusieurs autres bons gardiens recrues dans la Ligue. Et non seulement les gardiens recrues, le fait d'être en nomination avec des attaquants et défenseurs de si haut calibre, ça démontre également la manière dont notre équipe s'est débrouillée. Je ne peux pas remercier assez mes coéquipiers pour tout ce qu'ils ont fait cette année pour m'aider, autant sur la glace qu'en dehors.

Tweet from @CanadiensMTL: 𝐈𝐭'𝐬 𝐏𝐫𝐢𝐦𝐞(𝐚𝐮) 𝐭𝐢𝐦𝐞.#GoHabsGo | @cpreems29 pic.twitter.com/L6sizAO2Np

Question de Raphaël Doucet, 91,9 Sports

Y a-t-il un match, que ce soit à Laval ou à Montréal, que tu considères comme le meilleur souvenir de ta saison 2019-2020?

J'ai plusieurs bons souvenirs de cette saison, mais si je dois en choisir un, je dirais la victoire contre Ottawa lorsque j'étais à Montréal. La meilleure façon de le décrire est la suivante: Parfois, lorsque tu gagnes, tu regardes le cadran et tu souhaites qu'il ne reste plus de temps et obtenir la victoire, mais lorsque tu es en prolongation, tu ressens tout ce genre d'émotions en même temps lorsque ton équipe marque le but gagnant. C'était probablement mon meilleur moment de hockey à ce jour. C'était quelque chose de spécial et c'était une soirée que je n'oublierais jamais.

Tweet from @CanadiensMTL: Ce feeling de premi��re victoire. 🙌That first win feeling.#GoHabsGo pic.twitter.com/Joj3ko7BKQ

Questions de Adam Kimelman, NHL.com

Lorsque tu étais à Montréal, est-ce que tu as reçu quelques conseils de la part de Carey Price?

C'est quelqu'un de très réservé. C'est un gars assez calme. La chose la plus importante pour moi a été simplement de l'observer de près. Il a tellement une présence dans le vestiaire, donc le simple fait d'avoir été dans l'entourage a été énorme pour moi.

Est-ce que tu peux être un peu plus précis sur ce que tu as appris en le côtoyant?

Ça m'a ouvert les yeux. Il est l'un des meilleurs, sinon le meilleur à cette position au monde. Il travaille fort dans les entraînements et il fait tout pour arrêter les rondelles. C'était très révélateur de le voir travailler aussi fort, même s'il est déjà très bon.

Question de Simon-Olivier Lorange, La Presse

Tu as parlé de quelques moments clés durant la saison. Qui a eu le plus grand impact pour toi cette saison, que ce soit à Laval ou à Montréal?

J'ai été entouré par plusieurs grands connaisseurs de hockey. C'est difficile d'en choisir seulement un, mais je dirais Marco Marciano, l'entraîneur des gardiens à Laval. J'ai travaillé avec lui chaque jour. Il m'a beaucoup aidé cette année. Je m'entends très bien avec lui. J'ai hâte d'avoir la chance de le retrouver et passer d'autres moments avec lui.

Video: Keith Primeau assiste au 1er match de Cayden

Question de Mark Lidbetter, The Suburban

J'imagine que tu t'entraînes à domicile chez toi au New Jersey. As-tu été en mesure de sauter sur la glace ou crois-tu que tu pourras le faire dans un avenir rapproché?

En fait, j'ai patiné pour la première fois aujourd'hui depuis l'interruption des activités dans la LNH et l'annulation de la saison dans la Ligue américaine. Je crois que je n'avais jamais été aussi longtemps à l'écart de la glace depuis que je joue au hockey. Ça fait vraiment du bien. C'était difficile du jour au lendemain de ne plus me rendre à la patinoire. C'était vraiment bien de sauter sur la glace aujourd'hui. 

En voir plus