Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Conclusion amère

par Staff Writer / Montréal Canadiens

VANCOUVER – Une chose est certaine, les joueurs du Tricolore auraient vraiment préféré terminer leur voyage dans l’Ouest canadien d’une autre façon.



Lorsque vous avez au programme trois matchs, dans trois villes situées dans deux provinces différentes et des changements d’heures constants, il n’est jamais facile d’avoir un rythme d’enfer similaire à celui qu’on peut avoir lorsqu’on est chez soi. C’est une situation à laquelle tous les joueurs de la LNH sont habitués depuis leur début au hockey. Mais lorsqu’un match chaudement disputé entre deux bonnes formations est décidé par quelques décisions douteuses, ce qui s’est avéré être la conclusion d’un voyage tout de même satisfaisant pour les Canadiens avait un goût différent au terme de la défaite de 3 à 2 en prolongation aux mains des Canucks.

« On a joué un bon match. J’ai aimé la manière qu’on a bataillé pour un quatrième match en six soirs. Ce sont des genres de matchs qui sont frustrant à perdre. C’est sûr qu’on pensait mériter mieux », a lancé d’entrée de jeu l’entraîneur-chef Michel Therrien au terme du revers des siens. « Si tu veux être négatif tu vas regarder de l’autre côté, mais si tu veux être positif, on a quand même ramassé trois points sur six. Ce sont des matchs qui sont quand même très difficiles. On savait avant de partir que ce ne serait pas un voyage évident. On doit se contenter de trois points sur six, mais on était en position d’en ramasser quatre. C’est ça qui est frustrant. »

Si la majorité des questions dans le vestiaire portaient sur les décisions des arbitres tout au long de la rencontre, d’un coup d’épaule à la tête d’Alexei Emelin qui a mené au premier but de la rencontre des Canucks, jusqu’à la punition pour obstruction décernée à Tom Gilbert  au début de la prolongation qui a permis aux Canucks, les joueurs ne voulaient pas trop en parler, même si leurs expressions faciales disaient autrement. Malgré tout, ils ont démontré qu’il ne fallait jamais les compter pour morts même lorsqu’ils tirent de l’arrière en toute fin de rencontre.

« Je crois que nous sommes satisfaits de notre match. C’était de loin le meilleur de notre voyage. Je crois que nous avons bien joué durant 63 minutes », a mentionné Dale Weise, qui a préparé le but égalisateur de Max Pacioretty en fin de troisième période, à son retour à Vancouver. « Ils jouaient bien défensivement et je crois que [Ryan] Miller a aussi bien joué. Notre avantage numérique était bon. La fin était décevante, mais notre équipe ne mérite que des bonnes notes. Nous sommes revenus de l’arrière et nous avons obtenu un point au final. Je crois que nous devrions être fiers de nous. »

Un des aspects qui avait été souvent souligné au cours des premiers matchs du voyage a été l’indiscipline des joueurs montréalais. Souvent pénalisés à Edmonton et Calgary, ce fut tout le contraire à Vancouver alors qu’ils ont passé que quatre minutes au cachot. Oui le but décisif a été inscrit alors qu’ils se débrouillaient à court d’un homme, mais le fait qu’ils aient limité des opportunités du genre au cours de la rencontre alors que la fatigue aurait pu davantage se faire sentir n’est pas à sous-estimer. Le résultat final est venu cacher un peu cet aspect, mais ils pourront repartir la tête haute en sachant qu’ils continuent d’avancer dans la bonne direction.

« Nous avons joué de manière disciplinée jusqu’à la toute fin. C’est quelque chose que nous avons mentionné dernièrement et nous l’avons fait ce soir. C’est un des aspects que nous devons améliorer. Naturellement c’est un pas dans la bonne direction », a conclu Max Pacioretty, qui a inscrit son quatrième but de la saison, but qui a poussé le match en prolongation. « Je n’aime pas le résultat qui apparaît sur le tableau indicateur, mais nous avions de l’entrain aujourd’hui. Il y a beaucoup de points positifs à prendre de ce voyage. Au bout du compte, nous aimons notre fiche, mais nous savons que nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. Tout le monde ici pourrait le confirmer.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens @ Canucks
Le jeu des chiffres - 30 octobre 2014
Vancouver en cinq temps
Du déjà vu

En voir plus