Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Comme à la belle époque

par Staff Writer / Montréal Canadiens
(PC) - La rivalité entre les Maple Leafs et le Canadien n'est plus ce qu'elle était à l'époque, mais elle est encore bien vivante. Les deux équipes y ont ajouté un chapitre, jeudi, le Tricolore l'emportant facilement 6-2 au Centre Bell, même s'il n'a pas eu le meilleur aux poings.


Sergei Kostitsyn, Maxim Lapierre, Guillaume Latendresse, Alex Kovalev, Andrei Kostitsyn et Max Pacioretty ont fourni les réussites du Canadien (24-10-6), dans un duel pimenté de 114 minutes de pénalités uniquement au cours des deux premières périodes (140 au total). Patrice Brisebois a amassé trois passes pour se hisser devant Jean-Claude Tremblay au cinquième rang des marqueurs de l'histoire du club chez les défenseurs, avec 364 points.

 Tomas Kaberle et Matt Stajan ont assuré la réplique des Maple Leafs (16-19-6).

Jaroslav Halak a connu une soirée peu occupée, en stoppant 30 lancers. Vesa Toskala a cédé cinq fois sur 21 tirs, avant d'être remplacé par Curtis Joseph après 40 minutes de jeu. Le vétéran gardien a été victime d'un but sur huit lancers.

Gonflé à bloc
  Informations reliées
 Le match en images
 Discutez du match

La cérémonie d'avant-match a davantage motivé le Canadien, qui a tôt fait de se forger une avance de 2-0. Sergei Kostitsyn a ouvert le score à 2:35 au cours d'un jeu de puissance. Lapierre a doublé l'avance, à 4:59, tout juste après avoir quitté le banc de pénalités.

Les visiteurs ont rétréci l'écart à 7:55, à l'ouverture d'une attaque massive. Kaberle a décoché une frappe, à la suite de la mise au jeu qu'a remportée Dominic Moore aux dépens de Robert Lang.

Le jeune Yannick Weber venait d'être puni. En plus d'amorcer les jeux de puissance à la position de défenseur, Weber a été utilisé comme ailier au sein du quatrième trio. L'entraîneur le voit peut-être comme le successeur de son compatriote suisse Mark Streit.

Latendresse a fait 3-1 à 57 secondes de la fin de la première période. Il a profité du bel effort de Tom Kostopoulos qui lui a refilé le disque devant le but.

L'engagement a été marqué de quelques étincelles. Markov a mis durement en échec Niklas Hagman tandis que le nouveau venu des Leafs, Brad May, a frappé Lapierre par derrière. À la fin, Latendresse et Mikhail Grabovski ont eu maille à partir. Ils ont écopé chacun une inconduite de 10 minutes.

Esprits chauds

Les esprits se sont échauffés davantage en deuxième période, surtout à la suite du but de Kovalev à 6:20.

Jason Blake et Sergei Kostitsyn ont chacun écopé une pénalité d'inconduite, avant que Jamal Mayers et Kostopoulos ainsi que Brad May et Francis Bouillon en soient venus aux coups. Les deux joueurs du CH n'ont pas eu le meilleur, particulièrement Kostopoulos qui a été malmené. Chez les Leafs, on a cherché à venger la mise en échec vicieuse que Kostopoulos a appliquée à Mike Van Ryn, à Toronto, le 8 novembre. Kostopoulos a reçu une suspension de trois matchs pour son geste.

À la 19e minute, Moore a raté une ouverture béante en situation d'infériorité. Le temps de dire bingo, Andrei Kostitsyn augmentait l'avance des siens à quatre buts en concrétisant la superbe passe de Lang.

On s'est surtout contenté de jouer au hockey au troisième tiers, et les Leafs ont peiné à suivre le rythme. Pacioretty a fait 6-1.

À moins de deux minutes de la fin, les poids coqs Sergei Kostitsyn et Grabovski ont tenté de régler leurs comptes, comme ils avaient tenté de le faire à Toronto en novembre. Les arbitres sont intervenus rapidement, le juge de lignes Scott Cherrey portant le meilleur coup en renversant Grabovski sur la glace.

Stajan a complété la marque vers la toute fin.

À lire également:
Le jeu des chiffres - 8 janvier 2009 
En voir plus