Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Cinq choses à savoir: Match #4

par Staff Writer / Montréal Canadiens
La profondeur qui marque: Alors que les deux premières lignes ont constitué la totalité de l’offensive du Tricolore au cours des trois premières rencontres, ce sont les joueurs de soutien des Capitals qui font scintiller la lumière à l’autre bout. Combinant leurs efforts pour 23 des 35 points jusqu’ici dans la série, les Canadiens devront faire attention aux troisième et quatrième lignes des Caps, concentrant leur attention sur des joueurs ne portant pas les noms de Ovechkin, Semin et Backstrom à l’aube du match numéro 4.


Soyez bons : L’avantage numérique sans pitié des Capitals a l’air bien faible depuis le début de la série, n’obtenant aucun point avec l’avantage d’un homme, échouant à profiter des 14 avantages numériques qui leur ont été alloué jusqu’à présent. Par contre, comme Jacques Martin l’a mentionné au sortir de sa conférence de presse d’avant-match, lundi matin, la meilleure façon d’avoir du succès en désavantage numérique est de ne pas se retrouver en pareille situation. Vous pouvez vous attendre à ce que le Tricolore ne répète pas la prestation de 24 minutes de pénalité de lundi.


Tire ! : Lorsque Wayne Gretzky a dit «tu rates 100% des tirs que tu ne prends pas », le numéro 99 aurait bien pu parler directement à la formation actuelle des Canadiens. Lors des sept rencontres disputées entre les Canadiens et les Capitals cette année, en comptant les matchs de saison régulière et de séries éliminatoires, Montréal a une fiche de 2-2 lorsqu’ils tirent plus de 30 fois vers le filet adverse et 1-2-2 lorsqu’ils n’atteignent pas ce plateau.

Une petite pointe: Ça a marché pour Tomas Plekanec avant le match numéro 1 lorsqu’il a parlé de la performance de Jose Théodore. Pour Alex Ovechkin aussi, alors qu’il a pris à parti Jaroslav Halak avant la rencontre numéro 3. Qui sera le prochain à lancer une pointe à l'adversaire ?


Le premier but : Le cliché veut que le premier but d'un match donne le ton et donne des ailes à l'équipe qui s'inscrit les premiers au tableau. Les équipes de la LNH qui participent aux séries de la coupe Stanley n'étaient pas en copie conforme sur le courriel. Lors des 23 premiers matchs cette année, le club qui a marqué le premier but a présenté une fiche de 10 victoires et 13 revers.

À voir également:
Centrale des séries
Le temps de passer à l’histoire…encore  
Les Caps gâchent la fête
21 273 septièmes hommes 
En voir plus