Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Cinq choses à savoir: Match #1

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Les spécialistes : Les unités spéciales font souvent la différence dans un match des séries, mais les Canadiens vont découvrir à quel point elles sont vraiment importantes alors qu’ils affrontent les Bruins en quart de finale dans l’Est. Boston mène la LNH avec 177 buts à 5 contre 5 cette saison, mais lorsqu’il est question d’avantage numérique, le Tricolore a nettement l’avantage, convertissant 19,7% des occasions en buts, contre 16,2% pour les Bruins.


Marquer en premier : La plupart du temps, l’équipe qui marque en premier gagne le match. Ce sera donc la clé pour les Canadiens, qui ont gagné 72,7% de leurs matchs lorsqu’ils comptent les premiers, alors qu’ils ont réussi à revenir de l’arrière dans 31,6% des cas. Boston en a remporté un peu moins, avec 71,4% en marquant les premiers, mais a réussi à effacer un déficit plus souvent, remportant 40% des duels où ils ont tiré de l’arrière.

Laver plus blanc que blanc : En se basant sur les performances des Carey Price et de Tim Thomas cette saison, les Canadiens et les Bruins vont commencer par essayer de marquer, plutôt que de marquer le premier but à tout prix. Thomas et Price ont terminé au deuxième et troisième rang de la LNH avec respectivement neuf et huit blanchissages cette saison. Thomas a également mené la Ligue avec un pourcentage d’arrêts de 0,938 et une moyenne de buts alloués de 2.00, alors que Price est à égalité au premier rang avec 38 victoires.

Y mettre une bague : Deux joueurs dans le vestiaire des Bruins ont leur nom gravé sur la coupe Stanley, incluant Shawn Thornton – qui l’a gagné aux côtés de Travis Moen à Anaheim, en 2007 – et Mark Recchi, qui a gagné sa première avec les Penguins en 1990-1991, exactement 15 ans avant de gagner sa deuxième avec les Hurricanes en 2005-2006. Du côté des Canadiens, les diamants sont beaucoup plus présents, cinq joueurs différents ayant remporté la coupe. Brian Gionta, Hal Gill, Scott Gomez, qui en a gagné deux avec les Devils, Travis Moen et Brent Sopel ont tous fait leur chemin jusqu’à la coupe.

Fermer la porte : La deuxième période est certainement la période préférée des Canadiens, qui ont marqué 86 de leurs 213 buts dans cette période. Ils devront toutefois porter attention aux Bruins qui eux, ont marqué 94 de leurs 244 buts dans les 20 dernières minutes des matchs cette saison.

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.


VOIR AUSSI
La recette du succès
Une première à tout
Le visage de l’adversaire 

En voir plus