Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Chirurgie à venir pour Drouin et Byron

Jonathan Drouin est aux prises avec une blessure au poignet, alors qu'une blessure à un genou incommode Paul Byron

par Matt Cudzinowski. Traduit par Florence Labelle. @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Deux attaquants clés n'étaient pas à bord du vol nolisé des Canadiens en direction de Columbus.

Après l'entraînement de lundi au Complexe sportif Bell, l'entraîneur-chef Claude Julien a confirmé que Jonathan Drouin et Paul Byron subiraient tous deux une intervention chirurgicale pour leurs blessures respectives.

L'instructeur du Tricolore a indiqué que l'opération de Drouin était prévue pour aujourd'hui, alors que celle au genou de Byron irait à demain.

Il n'avait cependant pas d'informations à donner quant à la durée de rétablissement de chacun, ainsi que leur potentielle date de retour au jeu.

« Nous n'avons pas eu de bonnes nouvelles », a répondu Julien lorsqu'interrogé sur l'était de santé des deux attaquants n'ayant pas affronté les Devils du New Jersey, samedi au Centre Bell. « Nous en saurons plus sur la durée après la chirurgie. Tu peux en apprendre plus pendant la chirurgie, donc on espère avoir de bonnes nouvelles. On espère que, d'ici les deux prochains jours, on pourra vous donner un délai. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Il va sans dire que les coéquipiers de Drouin et Byron étaient déçus d'apprendre qu'ils pourraient être privés de leurs services pendant un certain temps.

Drouin a connu un bon début de saison, cette année, avec sept buts et 15 points en 19 matchs, alors que Byron a obtenu un but et quatre points.

Selon Max Domi, par contre, l'édition 2019-2020 des Canadiens est parfaitement capable de traverser cette épreuve.

« C'est une pilule difficile à avaler, mais les autres gars devront compenser. Ça ne fait aucun doute pour moi. On sait tous qu'on a le caractère ici pour que les gars compensent, a insisté Domi. Quand quelqu'un tombe au combat, c'est une occasion pour quelqu'un d'autre. Avec la profondeur qu'on a, c'est l'occasion pour certains de prouver quelque chose. Ce n'est pas génial, mais ce n'est pas la fin du monde. »

L'occasion se présente certainement pour l'attaquant Charles Hudon, qui a été rappelé deux fois plutôt qu'une du Rocket de Laval, la fin de semaine passée.

Après avoir marqué 9 buts sous Joël Bouchard, un sommet dans l'équipe, Hudon souhaite continuer dans la même veine à Montréal.

« Ma mentalité en ce moment, c'est d'avoir du plaisir, m'amuser ici, faire mes choses et faire la même chose que je fais à Laval », a dit Hudon, qui a cumulé 7min55s de temps de glace contre New Jersey. « J'ai retrouvé le côté amusant du hockey en jouant cette année. Ça m'a fait du bien. Je joue un peu moins serré sur mon bâton. Je pense que j'étais plus à l'aise, je me sentais bien. J'ai retrouvé pas mal le goût de jouer au hockey. »

Video: Charles Hudon au sujet de son plaisir à jouer

Le jeune Nick Suzuki tentera lui aussi de continuer à démontrer son savoir-faire offensif et à contribuer davantage en l'absence de Drouin et Byron.

Au centre d'un trio flanqué de Max Domi à gauche et de Joel Armia à droite, le natif de London, en Ontario, croit que les trois peuvent certainement livrer la marchandise.

« L'entraîneur a confiance en moi. Je veux tirer avantage de cette occasion, a mentionné Suzuki, au sujet du fait de jouer au centre. Je savais que je pouvais arriver dans la Ligue et produire. J'essaie juste d'en tirer le plus profit, en jouant sur la même ligne que ces deux excellents joueurs. C'est vraiment plaisant. En tant que trio, j'ai confiance qu'on peut affronter n'importe qui. »

Tweet from @CanadiensMTL: Suzuki a le compas dans l�����il. 📐Nick Suzuki: sharp shooter.#GoHabsGo | @nsuzuki_37 pic.twitter.com/rV3wfBB5yF

Suzuki arrivera au match de mardi soir contre les Blue Jackets fort d'une séquence de trois points en trois matchs (2B, 1A), donc il a toutes les raisons d'être content de son jeu.

Et Julien aussi, évidemment.

« On a beaucoup confiance en lui. Il progresse, a dit Julien. On lui donne la chance de jouer contre de plus gros trios. »

Les récentes performances de l'autre jeune, Cale Fleury, ont aussi été discutées avant que le Tricolore ne s'envole vers l'Ohio.

Alors qu'il célèbrera son 21e anniversaire mardi, Fleury savoure encore l'excitation d'avoir marqué son premier but dans la LNH, le weekend dernier.

« Je suis content de ne pas avoir eu à attendre trop longtemps avant de marquer », a blagué Fleury, qui a réalisé le tout lors de son 15e match en carrière. « Ça commençait assurément à me trotter dans la tête, que je ne voulais pas connaitre une sècheresse comme [Victor] Mete l'a fait. »

Autre qu'en faisant scintiller la lumière des buts, cependant, Fleury a fait 12 sorties consécutives à la défense. Et, tout comme Suzuki, il se sent de plus en plus lui-même

« Comme les matchs avancent, je me sens plus confiant, a affirmé Fleury. J'essaie juste de faire les jeux que je fais depuis toujours. J'espère devenir plus confiant en zone offensive, mais pour l'instant, j'essaie juste de me concentrer à faire une bonne, première passe et à être aussi bon défensivement que possible. »

Video: Cale Fleury à propos de sa confiance

En ce moment, ce plan de match convient entièrement à Julien.

« Il a beaucoup d'atouts qui nous plaisent. On doit continuer à le développer, a dit Julien. Il n'était pas prêt à jouer ici la saison dernière, mais de jouer à Laval a été bénéfique pour lui. Il a eu un bon camp d'entraînement et il a attiré notre attention encore plus qu'on aurait pensé, honnêtement, et on a été récompensés avec un joueur qui a beaucoup de potentiel. »

En voir plus