Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Chimie instantanée

Le trio composé de Michael McCarron, Nikita Scherbak et Artturi Lehkonen s'est amusé vendredi soir à London.

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

Après-match: Michael McCarron

McCarron à propos de la chimie sur son trio

Michael McCarron rencontre les médias après la rencontre Canadiens-Penguins au Tournoi des recrues à London

  • 03:02 •

Le Tricolore s'est éclaté face aux Penguins de Pittsburgh en lever de rideau du Tournoi des recrues à London.

Attendu par plusieurs, le trio formé de Michael McCarron, Nikita Scherbak et Artturi Lehkonen n'a pas déçu. Après une timide première période, la première unité d'attaque a répliqué avec aplomb en début de deuxième engagement, en route vers une récolte totale de huit points dans une victoire convaincante de 8 à 3.

McCarron, qui s'était vu octroyé le "C" de capitaine sur son chandail avant le début de la rencontre, a terminé la soirée avec deux buts et une passe, Nikita Scherbak avec un but - spectaculaire - et deux passes et Artturi Lehkonen avec deux passes.

Video: Nikita Scherbak marque un but de toute beauté

« C'était le fun à voir, la chimie s'est installée rapidement. Ce sont trois gars qui ont un bon sens du hockey et qui savent faire des belles passes. Ils se sont démarqué en deuxième et troisième période », a analysé après le match Martin Lapointe, qui agissait à titre d'entraîneur-chef derrière le banc durant la rencontre.

« On se trouvait bien sur la glace », a ajouté McCarron, qui a également souligné l'apport de tous ses coéquipiers dans la victoire. « Tout le monde se traite avec respect dans ce vestiaire, personne ne se croit meilleur qu'un autre et ça se traduit sur la glace. Tout le monde a produit ce soir, pas seulement un trio. Tout le monde a bien joué. »

Et tout le monde s'est relevé après un début de rencontre difficile, même après avoir cédé un but dans les premiers instants du match.

« Ça grouillait dans le vestiaire ce soir. On a calmé la tempête rapidement », a poursuivi McCarron, qui pouvait compter sur plusieurs supporters dans les estrades - dont son ancienne famille d'accueil - lui qui a disputé près de 100 matchs avec les Knights de London (OHL) entre 2013 et 2015. « Notre gardien, Lindy, a tenu le fort pendant les 10-15 premières minutes de la première période. On avait de la misère, mais tout le monde s'est ressaisi. »

Video: Ryan Johnston à propos de sa soirée de deux buts

C'est Ryan Johnston qui a permis au Tricolore de créer l'égalité et de revenir dans le match en début de deuxième période. Le même Ryan Johnston qui avait fait tourner bien des têtes au Tournoi des recrues à pareille date l'an dernier.

Un an et trois matchs d'expérience dans la LNH plus tard, Johnston fait encore parler de lui - même s'il est un peu plus dans l'ombre des Mikhail Sergachev et Noah Juulsen à la ligne bleue.

« Je ne m'en fais pas avec ça. J'ai toujours été comme ça quand j'étais plus jeune », a indiqué Johnston, qui a inscrit un deuxième filet en fin de deuxième période. « Les autres peuvent être sous les projecteurs. Je dois simplement me concentrer sur mon jeu. »

Rappelé en fin de saison à Montréal alors que les défenseurs du Tricolore tombaient comme des mouches, Johnston a profité de cette chance pour gagner en expérience.

« Tout ce que tu peux apprendre de jouer dans LNH est très précieux. Ces trois matchs que j'ai joués m'ont énormément aidé, surtout pour la confiance. J'ai su à ce moment que je pouvais jouer à ce niveau », a continué Johnston.

Et maintenant qu'il y a goûté, il entend tout faire pour revenir dans la LNH.

« Je crois toujours en moi durant l'été, peu importe ce qui est arrivé la saison précédente », de conclure Johnston. « J'arrive toujours dans un nouvel état d'esprit en me disant que j'ai une chance. Je crois que ça parait dans mon jeu. »

En voir plus