Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ce n'est qu'un début

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Price a été intraitable samedi face aux Flyers, obtenant son premier jeu blanc en carrière.

MONTRÉAL - Le premier et sûrement pas le dernier. Grâce à une performance de 34 arrêts samedi contre les Flyers de Philadelphie, Carey Price a enregistré le premier jeu blanc de sa jeune carrière.

« Je dois dire merci à tous mes coéquipiers pour s’être donné à fond devant moi et me permettre de signer ce premier jeu blanc », a indiqué Price, la première étoile de la rencontre. « Je dois dire que je me sens vraiment bien. J’ai fait face à plusieurs tirs, mais j’aime ça, ça me permet de rester dans la rencontre. »

Price ne s’est certainement pas ennuyé au troisième vingt alors que Flyers ont dominé 15 à 3 au chapitre des tirs. Il n’a cependant pas bronché, ce qui n’a rien d’étonnant aux yeux de son entraîneur-chef.

« C’est pourquoi il est qui il est », a indiqué Guy Carbonneau. «  C’est pourquoi il a remporté la coupe Calder l’an dernier et c’est la façon qu’il jouait en début de saison. Jouer plusieurs parties de suite à Hamilton lui a permis de retrouver sa confiance.  Il semblait de plus en plus à l’aise au fil et à mesure que la rencontre de mercredi contre les Panthers progressait et ce soir il a été excellent.»

  Informations reliées
 Le match en images
 Montréal remporte la 1ère manche
 Discutez du résultat
Le cerbère recrue de 20 ans s’est particulièrement signalé lorsque les Canadiens ont dû se défendre pendant près de deux minutes à cinq contre trois en début de troisième période; Philadelphie le bombardant de sept tirs au cours de cette séquence.

« On dit souvent qu’en désavantage numérique, votre meilleur joueur est votre gardien » a renchéri Carbonneau. «  Pendant ce 5 contre 3, ce fut le cas. Carey a vraiment réalisé les arrêts importants. »

Price a tout simplement été exceptionnel. - Roman Hamrlik
De retour au jeu après une absence de cinq rencontres, Roman Hamrlik était aux premières loges au cours de ce désavantage numérique, y passant lui aussi presque la totalité sur la glace.

« Price a tout simplement été exceptionnel », a indiqué le vétéran défenseur. « Il a su élever son jeu d’un cran. Il a fait les gros arrêts quand nous en avions besoin. »

À 20 ans et six mois, Price est le plus jeune gardien des Canadiens à signer un jeu blanc depuis Patrick Roy qui, le 15 janvier 1986, avait blanchi les Jets de Winnipeg à l'âge de 20 ans et trois mois. Avec déjà deux rondelles sous la tablette de son casier, soit celle de sa première victoire et une autre pour sa première mention d’aide, Price se souviendra à tout jamais de son premier jeu blanc.

«Tu n’oublies pas ton premier jeu blanc, c’est certain », a soutenu Price qui a du même coup enregistré sa 11e victoire de la campagne. « Je suis impatient d’appeler à la maison et partager ce moment avec mes parents. Je sais que mon père regardait la rencontre, comme il le fait toujours. Je n’ai pas encore vu la rondelle du match, je suppose qu’ils vont la mettre sur une plaque. »

Price devra toutefois patienter avant d’avoir celle de son premier jeu blanc alors que l’attaquant des Flyers Daniel Brière a remis la rondelle dans les gradins au terme du match. L’appel à tous est lancé!


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus