Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ce n'est qu'un début...

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Carey Price a effectué 31 arrêts à son premier départ dans la LNH devant ses partisans.

MONTRÉAL –  Après avoir effectué ses trois premières sorties sur la route, l’heure était venue pour Carey Price de faire ses débuts au Centre Bell. Le résultat n’a pas été celui espéré, mais Price est loin d’avoir laissé un goût amer à ses partisans.

« J’ai vu beaucoup de lancers tôt dans le match et je suis le genre de gardien qui aime être testé dès le départ », a expliqué Price. « La foule était, comme prévu, bruyante et passionnée. Jouer quelques parties préparatoires m’a aidé. J’étais toutefois plus anxieux que nerveux. »

Ses coéquipiers auraient toutefois aimé offrir un effort fort différent devant leur jeune gardien, Montréal étant surclassé 13-2 au chapitre des tirs avant de retraiter au vestiaire après le premier vingt.

« Il a volé ce point pour nous ce soir », a expliqué Christopher Higgins qui a enfilé le filet forçant la présentation de la prolongation. « Sa performance est probablement le seul point positif de la rencontre. C’est vraiment dommage qu’on ait fourni un tel effort pour ses débuts au Centre Bell. »

Il s’agissait de la deuxième expérience de Price en fusillade, lui qui avait repoussé les huit tireurs des Penguins samedi à  Pittsburgh. Lorsque questionné à savoir quelle était la plus grosse différence cette fois-ci comparativement à la précédente, Price est tout de même parvenu à esquisser un sourire.

« Ils ont touché le filet, pour commencer », a lancé Price, qui avait vu plusieurs Penguins rater la cible lors de leur tentative. « Ils ont fait plusieurs belles manœuvres, surtout Bryan Little. »

Price et Little se connaissent ô trop bien alors qu’ils ont tous deux remporté la médaille d’or avec Équipe Canada lors du dernier championnat mondial de hockey junior. Cette expérience semble avoir bien servi l’ancien coéquipier de Price au cours de cette fusillade.

« Nous pratiquions la fusillade tout le temps et, de ce dont je me souviens, Bryan prenait toujours un lancer », s’est souvenu Price. « Je lève mon chapeau à Bryan pour avoir décidé de me déjouer, ç’a marché. »

Malgré la défaite, grâce à ses 31 arrêts, Price a été nommé la première étoile de la rencontre, ce qui lui a permis de devancer Tomas Plekanec au classement de la coupe Molson et ainsi remporter le segment pour le mois d’octobre. Il est ainsi devenu, à l’âge de 20 ans et 2 mois, le plus jeune joueur des Canadiens à remporter un segment mensuel depuis février 1997 alors que José Théodore avait raflé la palme alors qu’il était âgé de 20 ans et 5 mois.


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus