Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ce jour-là : Un grand moment pour Béliveau

Le 1er mai 1965 a été une journée marquante dans la longue carrière de Jean Béliveau, alors qu'il est devenu le premier récipiendaire du trophée Conn Smythe

par canadiens.com @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Le 1er mai 1965 a été une journée marquante dans la longue carrière de Jean Béliveau, alors qu'il est devenu le premier récipiendaire du trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires.

Il y a 52 ans jour pour jour, les Canadiens remportaient la coupe Stanley grâce à une victoire de 4 à 0 contre les Blackhawks de Chicago lors du match no 7, disputé au Forum.

Au cours de cette série, Béliveau a marqué le but gagnant à trois occasions. C'était la deuxième fois de sa carrière qu'il comptait trois buts vainqueurs en finale de la Coupe Stanley et il devenait le premier joueur de l'histoire de la Ligue à le faire pour une deuxième fois. Avant lui, seulement un joueur avait réussi un tel exploit, soit Frank Boucher, des Rangers de New York, en 1928.

En 1965, Béliveau a inscrit le premier but du match décisif, après seulement 14 secondes de jeu. Il s'agissait du but gagnant pour le championnat le plus rapide de l'histoire. 

Cette année-là, le numéro 4 des Canadiens a terminé les séries avec 16 points (8B-8A) pour aider les siens à mettre fin une disette, car ils n'avaient pas remporté la coupe depuis 1960.

En voir plus