Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Primeau : «Ça a toujours été mon rêve de jouer au plus haut niveau»

Cayden Primeau a fait ses valises pour l'Europe afin de se joindre à l'équipe américaine pour le Championnat du Monde de Hockey de l'IIHF

par Matt Cudzinowski. Traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Un long vol attend Cayden Primeau samedi.

Le gardien de but de 19 ans se rendra en Allemagne avec ses coéquipiers américains avant le Championnat du monde de hockey de l'IIHF 2019, qui aura lieu du 10 au 26 mai à Kosice et Bratislava, en Slovaquie.

Primeau est l'un des trois gardiens convoqués pour le tournoi annuel. Il se joint à Cory Schneider des Devils du New Jersey et Thatcher Demko des Canucks de Vancouver.

Comme prévu, le natif de Voorhees, au New Jersey, ne cache pas son enthousiasme à l'idée de représenter son pays. 

"Quand j'ai reçu l'appel, je n'avais pas de mots. Ça a toujours été mon rêve de jouer au plus haut niveau, et c'est quelque chose qui va continuer à se développer. Chaque fois que tu représentes ton pays, c'est immense", a déclaré Primeau, qui a fait partie du premier groupe de joueurs nommés au sein de l'équipe du sélectionneur Jeff Blashill le 18 avril. "Ça va être génial d'être avec Schneider et Demko, de voir comment ils se débrouillent sur la glace et en-dehors et ce qui les rend si efficaces."

Tweet from @usahockey: Forward Jack Hughes and defensemen Adam Fox & Christian Wolanin have been added to the 2019 U.S. Men���s National Team roster. #MensWorlds. 🇺Roster details ��� https://t.co/D4m946F3SR pic.twitter.com/UDzValRsQG

Ce sera une excellente occasion pour Primeau de s'entraîner aux côtés d'un gardien de but qui a beaucoup d'expérience dans la LNH. Schneider compte 396 matchs dans la LNH à son actif. De son côté, Demko joue dans les rangs professionnels depuis trois ans.

"Il n'y a pas beaucoup de gardiens professionnels du New Jersey ou de la région. Je n'ai jamais vraiment eu cette chance. Ce sera une première pour moi ", a mentionné Primeau, qui a l'intention d'amasser le plus d'information possible dans les semaines à venir. "J'y vais avec un esprit ouvert et j'essaie d'absorber tout ce que je peux pendant que j'y serai."

Reste à savoir quel sera le rôle du lauréat du Prix Mike Richter dans l'équipe de Blashill. Cela dit, il est prêt à affronter tout ce qui l'attendra durant la compétition.

« Si c'est pour que je m'entraîne, alors je m'entraînerai. Si je participe à un match, je ferai de mon mieux. Je vais travailler fort et essayer de m'améliorer chaque jour, explique Primeau. "Et si mon nom est appelé, je jouerai du mieux que je peux."

La dernière fois que Primeau a arboré les couleurs des États-Unis, c'était plus tôt cette année au Championnat mondial de hockey junior de l'IIHF 2019, où ses brillantes performances ont aidé les Américains à remporter la médaille d'argent.

Ses résultats en Colombie-Britannique parlent d'eux-mêmes : Primeau a affiché un dossier de 4-1-0, une moyenne de buts alloués de 1,61 et un pourcentage d'arrêts de .937.

Bref, l'ancien étudiant de Northeastern University adore jouer sur la scène internationale. 

"Les gars sont plus vieux, mais les enjeux sont les mêmes. Tu joues pour ton pays", a déclaré Primeau. "C'est la même idée, sauf que le jeu sera différent. La plus grande différence sera la compétition, mais je vais prendre les choses une par une."

Le père de Primeau, Keith, qui a participé à deux championnats du monde pour le Canada et remporté l'or en 1997, a donné à son fils des conseils judicieux avant son périple.

« Il a dit 'Tu ne sais pas si cette opportunité va se représenter, alors essaie de vivre cette expérience au maximum' », a partagé Primeau. « Des gars qui s'affrontent pour défendre les couleurs de leur pays, il n'y a rien de mieux. »

Une fois que son mandat au sein de l'équipe des États-Unis sera derrière lui, Primeau se préparera pour sa première saison professionnelle après avoir signé un contrat d'entrée de trois ans avec les Canadiens le 31 mars dernier.

Naturellement, il ne pouvait pas trouver de meilleure façon de commencer son été qu'en rejoignant ses compatriotes en Europe.

« Je suis super excité pour l'été qui s'en vient. C'est en quelque sorte le coup d'envoi », a déclaré Primeau, qui prévoit de s'entraîner dans le Garden State cet été. « J'ai passé deux super années à Northeastern. C'était très amusant et nous avons accompli tant de choses, mais je suis excité pour la prochaine étape et je me prépare pour le niveau suivant. »

En voir plus