Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Primeau fébrile à l'approche du tournoi de la NCAA

Cayden Primeau mènera les Huskies de l'Université Northeastern pendant les compétitions régionales ce samedi à Worcester, au Massachusetts

par Matt Cudzinowski. Traduit par Jennyfer Exantus. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - C'était une saison de rêve pour Cayden Primeau, étudiant de première année à l'Université Northeastern.

Le gardien de 18 ans amorce les compétitions régionales dans la section Nord-Est du tournoi de la NCAA avec 19 victoires et les sixièmes meilleures moyennes de buts alloués (1,88) et de taux d'efficacité (,932) au pays.

Afin de garder vivant l'espoir des Huskies de faire partie du Frozen Four pour une deuxième fois, le natif de Voorhees, au New Jersey, devra d'abord fermer la porte, samedi après-midi, à l'équipe la plus victorieuse de l'histoire du hockey collégial : l'Université du Michigan. Un important test avant de croiser le fer avec le gagnant du duel entre l'Université Cornell et l'Université de Boston, dimanche.

Les incroyables performances de Primeau cette année ont démontré une chose : il est clairement prêt à relever ce défi. Et il croit fermement que ses coéquipiers sont prêts à se montrer à la hauteur aussi.

«Je crois que ma confiance provient de la confiance qui règne au sein de l'équipe en général. Chaque fois qu'on saute sur la glace, on croit qu'on est meilleurs que l'autre formation, a indiqué Primeau, choix de septième tour des Canadiens, 199e au total, en juin dernier.

«Il faut seulement se présenter et performer, en utilisant l'information qu'on a apprise au cours de la semaine. C'est excitant parce qu'on sait qu'on peut être encore meilleurs.»

Les Huskies ont très certainement fait tourner bien des têtes cette saison, particulièrement lorsqu'ils ont décroché, à la mi-février, leur premier titre en 30 ans au tournoi Beanpot.

Venir à bout des rivaux du Collège de Boston et de l'Université de Boston sous les projecteurs du TD Garden était un bon indicateur pour Primeau que ce groupe de joueurs avait un important potentiel.

«Notre équipe a suscité de l'excitation durant toute la saison, mais c'était vraiment le tournant qui a fait réaliser à tout le monde que ce serait une année spéciale, a dit Primeau, qui a seulement laissé passer deux buts sur 77 lancers pendant l'événement annuel mettant aux prises quatre importantes écoles de hockey de Boston. On a confiance en notre groupe. Remporter le Beanpot nous a très certainement aidés de ce côté.»

Après une défaite en demi-finales de Hockey East vendredi dernier, Primeau a hâte d'enfiler son uniforme pour sa première expérience au tournoi de la NCAA, au DCU Center, à Worcester, au Massachusetts, qui se trouve à 72 kilomètres du campus.

Il s'attend très bien à ce que les gradins soient remplis de partisans des Huskies, incluant ses parents Keith et Lisa, qui ont seulement raté quelques matchs durant la campagne 2017-2018.

«Ce sera incroyable de jouer aussi près de notre domicile. Les étudiants et les diplômés viennent toujours nous soutenir. Ils nous donnent de l'énergie. Si on tirait de l'arrière, ils nous permettaient d'effectuer une remontée, a mentionné Primeau, finaliste cette année pour le trophée Mike Richter, remis au meilleur gardien dans la NCAA. Avoir tout le monde présent à mes côtés sera très spécial.»

En voir plus