Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

#TBT: Le projet «NHL Guardian»

À l'occasion de la sortie en salle vendredi du film «Les Gardiens de la Galaxie 2», canadiens.com revient sur le projet de la LNH et de ses propres «Gardiens»

par Steven Nechay, traduit par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

Star-Lord. Gamora. Groot… Le Canadien de Montréal?

Il est plutôt juste de dire que l'un de ces «Gardiens» ne reviendra pas sauver la Galaxie pour une deuxième fois cet été.

Bien avant que Peter Quill et compagnie ne prennent d'assaut le grand écran pour leur première aventure en 2014, un groupe de Gardiens un peu moins connus avaient déjà combattu les forces obscures d'une galaxie pas si lointaine.

Le Projet «NHL Guardian», lancé en vue du Match des étoiles de 2011 en Caroline, fut le résultat d'une collaboration entre la Ligue nationale et le légendaire Stan Lee, qui ont développé 30 super-héros inspirés par chacune des franchises.

L'idée, en théorie, était de vendre le hockey aux plus jeunes fans, aux adeptes des bandes dessinées, et plus.

C'était aussi plutôt cool.

«C'est une approche nouvelle, fraîche et originale des super-héros, basée sur chaque équipe», avait dit à l'époque Lee, derrière les personnages iconiques que sont Spider-Man, X-Men, Hulk, Iron Man et plus.

«Quand tu y penses, les noms des équipes sonnent comme des super héros. C'est inspirant.»

C'est ainsi qu'est né «Le Canadien»:

Video: «Le Canadien» dévoilé comme 15e gardien de la LNH

«Le Canadien» est populaire auprès des femmes, raffiné culturellement et tout simplement le meilleur dans tout ce qu'il a entrepris. Il s'attend à gagner dans tout ce qu'il fait et les autres Gardiens l'aiment et le respectent.

Des fusées sont attachées à ses bottes, dans lesquelles se trouvent également des lames de patin (pour la glace) ainsi que des roues alignées (pour tout le reste) qui lui permettent de parcourir la ville à des vitesses incroyables. Le Canadien possède les pouvoirs d'augmentation et d'absorption, ce qui signifie qu'il peut copier les pouvoirs de tous les autres Gardiens, pourvu qu'il soit à quelques kilomètres d'eux. Avec le pouvoir d'augmentation, il peut également augmenter le pouvoir de ses Gardiens coéquipiers. Comme dans la LNH, toutes les équipes excellent à leur propre façon, mais elles sont toutes un peu plus précieuses grâce à la présence du Canadien.

Ce n'est pas très difficile de lire entre les lignes ici.

«Le meilleur dans tout ce qu'il a entrepris»? Les 24 coupes Stanley le confirment.

«Raffiné culturellement»? Googlez la capitale culturelle du Canada et voyez quelle ville sort en premier.

«Ses bottes fusées lui permettent de parcourir la ville à une vitesse incroyable»? Le trio des Flying Frenchmen, composé de Didier Pitre, Jack Laviolette et Newsy Lalonde aimerait avoir un mot.

«Les autres Gardiens l'aiment et le respectent»? Attendez, même les Bruins?

Quand même, c'est de la fiction après tout.

Au final, même les pouvoirs d'augmentation ou d'absorption n'ont pas été suffisants pour éviter que le projet soit mis au rencart en décembre 2011 - heureusement, le Canadien a eu le temps de jouer son rôle de super-héros au Grand Prix du Canada.

Aujourd'hui, les Gardiens occupent leur place dans les traditions de la LNH, probablement aux côtés des logos alternatifs de la fin des années 1990 - qui reviennent par ailleurs à la mode ces dernières années.

Le mot-clé #NHLGuardians permet toutefois de constater qu'une poignée de fans continuent de faire exister ces super-héros.

Est-ce que «Le Canadien» revivra un jour? Seulement le temps le dira, mais si un retour était dans les cartons, il y aurait au moins un super-héros touffu qui aimerait bien rejoindre les rangs.

Video: Darth Youppi! au Comiccon de Montréal

En voir plus