Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Dans le calepin : entraînement - 6 novembre

Le Tricolore était de retour sur la glace après s'être durement mérité une victoire de 5-4 contre les Bruins, la veille

par Dan Braverman, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Voici quelques notes prises à l'entraînement de mercredi, au Complexe sportif Bell.

Aucune raison de s'inquiéter

Le Tricolore était de retour sur la glace après s'être durement mérité une victoire de 5-4 contre les Bruins de Boston, la veille au Centre Bell. Seuls les défenseurs Shea Weber et Jeff Petry ainsi que l'attaquant Nate Thompson ont pris congé d'entraînement au profit d'une journée de traitements.

Tweet from @CanadiensMTL: Journ��e de traitements pour Shea Weber, Jeff Petry et Nate Thompson.Therapy day for Shea Weber, Jeff Petry, and Nate Thompson.#GoHabsGo

L'entraîneur-chef Claude Julien a informé les journalistes, après l'entraînement, que bien que Petry eût été secoué contre les Bruins, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter de son état. Il a mentionné qu'il serait de l'affrontement de jeudi soir contre les Flyers, à Philadelphie.

Pour sa part, Jesperi Kotkaniemi participait à un premier entraînement complet avec l'équipe depuis que son nom a été ajouté à la liste des blessés, en raison d'une blessure à l'aine. Julien a dit que le jeune Finlandais serait du voyage en Pennsylvanie, mais que son état devrait être discuté avec le personnel d'entraîneurs avant qu'une décision soit prise quant à un possible retour dans la formation.

Tweet from @CanadiensMTL: KK ��tait de retour pour un entra��nement complet avec l'��quipe.KK's first full practice with the team. 🤗#GoHabsGo pic.twitter.com/dbrPH52FCG

S'il n'en tenait qu'à « KK », il affronterait les Flyers.

« Aujourd'hui, sur la glace, je me sentais bien », a décrit Kotkaniemi, qui a été placé sur la liste des blessés dimanche. « De mon point de vue, je pense que je suis prêt à revenir. »

Video: Jesperi Kotkaniemi au sujet de son état de santé

Si Weber, Petry et Thompson étaient les seuls absents mercredi, cela signifie que Brendan Gallagher ne ressentait aucune conséquence du tir qu'il a reçu sur sa main (pour laquelle il avait précédemment eu une intervention chirurgicale), en troisième période contre Boston.

L'adjoint au capitaine a admis avoir eu une petite frousse, mais rien de plus grave.

« J'ai eu un peu peur. C'était la première fois que j'en recevais un sur ma plaque de métal. C'est une sensation différente de ce quoi je suis habitué, mais j'avais une idée…Ç'a pincé un moment, mais une fois dans le vestiaire, ç'a commencé à mieux aller », a raconté Gallagher, qui a terminé la soirée avec une mention d'aide, quatre tirs au but et cinq tirs bloqués. « Ils ont fait les rayons X; il n'y avait rien et j'étais content de pouvoir revenir sur le banc. Le synchronisme était bon, parce que Benny [Ben Chiarot] a marqué à ce moment-là et j'ai donc pu célébrer avec lui. »

Unité cohésive

Gallagher et ses compagnons de trio, Tomas Tatar et Phillip Danault, ont une fois de plus réussi à contenir le premier trio des Bruins, formé de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak, les freinant à un total d'un but et une aide, dans la soirée.

Tweet from @CanadiensMTL: Ce trio. 😍That line tho.#GoHabsGo pic.twitter.com/JxGyiS12bg

On les a également vus à l'œuvre ensemble en avantage numérique mardi soir et, bien qu'ils n'aient pas marqué avec l'avantage d'un homme, l'embêtant petit ailier du Tricolore croit que son trio peut causer beaucoup de dommages en jouant parmi les unités spéciales.

« J'espère qu'on pourra créer un peu de chimie, a mentionné Gallagher. On a été plutôt bons à cinq contre cinq, mais j'espère qu'on aura du temps ensemble, tous les trois, et qu'on pourra trouver une façon de créer quelque chose. »

Video: Gallagher sur le fait de jouer avec son trio en A.N.

D'un point de vue logique, préserver le même trio en jeu de puissance peut contribuer à une meilleure cohésion sur le reste des présences.

« Si l'on repense à un match comme celui à Dallas où il y a eu beaucoup de pénalités de chaque côté, on a passé beaucoup de temps en avantage numérique, et donc on peut jouer des périodes où l'on n'a que deux ou trois présences ensemble », a souligné celui qui a marqué 30 buts deux fois en carrière. « De cette façon, on peut préserver nos trios tels quels, rester ensemble un peu plus et peut-être avoir plus de présences ensemble et créer quelque chose. »

Changement de cap en défensive

Julien était satisfait de voir quelques améliorations auprès de certains de ses défenseurs, à commencer par le nouveau venu Ben Chiarot, qui a marqué le but vainqueur face à Boston.

« Dans le cas de Ben Chiarot, c'est assez évident aux yeux de tout le monde qu'il joue du meilleur hockey dernièrement. Il vient d'une équipe où le jeu était quand même agressif, homme sur homme, etc. Il jouait d'une façon différente à Winnipeg », a expliqué Julien au sujet de Chiarot, qui a disputé ses 305 premiers matchs dans la LNH avec l'équipe du Manitoba. « C'est une grosse équipe, donc souvent on lançait les rondelles le long de la rampe et on s'assurait que les avants fassent le travail. On joue différemment ici, donc c'était une petite courbe d'adaptation ici, pour lui, et ce que je vois, c'est qu'il s'adapte quand même assez bien. Il joue bien dernièrement, il joue beaucoup mieux. »

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Il y avait aussi Victor Mete, qui a inscrit un doublé contre Boston après avoir marqué son tout premier en carrière quelques semaines auparavant, lui qui semble trouver de nouvelles aises, en cette troisième saison dans la LNH.

« Victor, il prend de la confiance. Il marque des buts et c'est un gars, comme on l'a toujours dit, qui peut relancer l'attaque avec sa vitesse, a exprimé l'entraîneur des Canadiens. On continue à travailler avec lui sur les aspects avec lesquels il a plus de difficulté. »

Tweet from @CanadiensMTL: Nouvel homme, nouvelle barbiche.Mint goatee, @vmete98.#GoHabsGo pic.twitter.com/Mon9vZjv5j

Le Tricolore a quitté immédiatement après l'entraînement pour se rendre à Philadelphie. L'équipe montréalaise affrontera les Flyers au Fargo Center, jeudi à 19h.

En voir plus