Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Camp des recrues - Jour 3

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Troisième jour du camp d’entraînement des recrues des Canadiens et déjà, l’atmosphère est fébrile au sein de la troupe, qui voit le «vrai » camp d’entraînement approcher à grands pas.


Un an plus tard : L’an dernier, Philippe Lefebvre s’est amené au camp des recrues des Canadiens en tant que joueur invité. Aujourd’hui, il ne peut pas vraiment être considéré comme un vétéran, mais il peut quand même donner quelques conseils aux joueurs qui ont été invités cette année.

«Je partage ma chambre avec Jonathan Brunelle, un joueur invité avec qui j’ai joué à Drummondville. Justement hier, il me demandait comme ça c’était passé dans mon cas. Je lui ai tout expliqué », a laissé savoir Lefebvre. «C’est certain que je souhaite à tous ceux qui ont été invités la même chose qu’à moi. »

Place à l’amélioration : À son retour au camp des recrues, avec 10 livres de plus et ayant pris l’été pour réfléchir à son avenir, Max Pacioretty est un adepte de la pensée positive. L’ailier gauche pèse les pour et les contres de jouer à Montréal ET à Hamilton.

«Ça a été un peu difficile de retourner à Hamilton, mais ça m’a aidé à devenir plus fort mentalement. À Montréal, on pratique avec de meilleurs joueurs, mais à Hamilton, on joue plus de minutes. J’ai donc appris à tirer le maximum de ces deux situations. J’ai seulement 21 ans et mon jeu s’améliore tout le temps. J’ai réussi à en impressionner beaucoup au camp l’an dernier et je vais essayer de faire une meilleure impression encore cette année. »

C’est ça le jeu: Andrew Conboy sait comment tirer profit de son temps au camp des recrues pour ajouter de nouvelles armes dans sa besace. Après avoir disputé sa première saison complète avec les Bulldogs à Hamilton en 2009-2010, il profite maintenant pleinement de son temps à Montréal.

«Ça fait partie du jeu », a laissé savoir Conboy au sujet de son possible retour à Hamilton pour la saison prochaine. «C’est certain que je vais travailler fort, peu importe ce qui arrive, avec derrière la tête l’idée de revenir ici. En ce moment je me concentre surtout sur le camp des recrues et j’essaie de me défaire de mes petits bobos pour être fin prêt pour le camp principal. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
La vie de Brian
Camp des recrues – Jour 2 
Camp des recrues - Jour 1 
Les morceaux sont en place 
En voir plus