Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Camp des recrues - Jour 2

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL - Malgré un début de septembre battant des records de chaleur et d’ensoleillement, la ville de Montréal vibre de plus en plus au rythme du hockey. Le camp d’entraînement des recrues va bon train depuis deux jours et le nouvel entraîneur Jacques Martin a profité de l’occasion pour discuter avec les représentants des médias.


D’un camp à l’autre
Le nouvel entraîneur des Canadiens, Jacques Martin, a pris la parole devant les médias en début d’après-midi pour discuter du camp.

« Lorsqu’on regarde les jeunes qui sont présents au camp d’entraînement des recrues, on remarque que c’est presque une extension du camp de développement qui a eu lieu plus tôt dans l’été. C’est vraiment une occasion pour ces jeunes de se préparer pour le véritable camp d’entraînement qui aura lieu la semaine prochaine. »

Martin a également profité de l’occasion pour réitérer sa pleine confiance en Carey Price, qu’il a d’ailleurs visité au cours de l’été.

« C’est important de connaître nos athlètes. C’est un individu qui a connu beaucoup de succès à un jeune âge. Je voulais mieux le connaître comme personne. Je voulais connaître sa famille, son histoire, ainsi qu’établir ses besoins et ses attentes. J’ai vraiment hâte de travailler avec lui. »

Petit ? Six pieds ?
Le gardien de but Cedrick Desjardins n’a aucun complexe d’infériorité lorsqu’il voit embarquer les trois autres gardiens recrues des Canadiens. À 6 pieds, celui qui s’est retrouvé devant les poteaux des Bulldogs à 30 reprises au cours de la saison dernière est le plus petit des gardiens invités au camp des recrues.

« Ils sont peut-être plus grands que moi, mais je suis quand même le plus rapide et dans le style de jeu d’aujourd’hui, c’est ça qui compte. C’est sûr que si je le pouvais, je soufflerais dans un ballon, question de grandir de deux ou trois pouces moi aussi. Plusieurs jeunes recrues vont élever leur niveau de jeu d’un cran au cours de ce camp. Je compte bien faire partie de ceux-là. C’est une très bonne préparation pour la saison d’être ici en compagnie de bons entraîneurs et de passer une bonne vingtaine d’heures sur la glace. »

Deux fois valent mieux qu’une
Après avoir impressionné au camp de développement du Tricolore au mois de juillet, le défenseur Mac Bennett, repêché cette année au 79e rang au total, est de retour à Montréal pour le camp des recrues. Lorsqu’il a quitté le Québec pour retourner aux États-Unis, ce jeune homme issu d’une famille de hockeyeur était loin de se douter qu’il reviendrait si vite.

«En partant d’ici, je n’avais vraiment aucune idée que je reviendrai si vite. Il y a trois semaines, j’ai reçu un appel de Trevor [Timmins] et il me dit "Hey, est-ce que tu as le goût de participer au camp d’entraînement?" Absolument a été ma réponse immédiate. Mon but en venant ici est principalement de me faire voir. Je n’ai pas de vraiment grandes attentes, sinon de faire tourner quelques têtes. À force de jouer à ca niveau, je vais vraiment avoir plus de facilité lorsque je retournerai à Cedar Rapids.»


Avoir l’attitude
Toujours aussi farceur, le défenseur P.K. Subban a répondu assez candidement lorsque questionné sur ses défis et ses objectifs lors de ce camp d’entraînement.

« J’essaie de devenir meilleur chaque jour. J’ai du travail à faire sur mon jeu en zone défensive. Je me préoccupe aussi d’avoir la meilleure attitude sur la glace et surtout de bien paraître. Décider si je vais utiliser mon épaule gauche ou droite pour faire une mise en échec, question d’avoir fière allure!»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

À lire également:
Aperçu de la saison: Georges Laraque
Aperçu de la saison : Carey Price 
Ça cogne à la porte! 
En voir plus