Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Camp d'entraînement - Jour 3

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Les partisans présents au troisième jour du camp d’entraînement des Canadiens peuvent dire qu’ils en ont eu pour leur argent. La joute âprement et intensément disputée a été ponctuée de quelques buts d’anthologie, des arrêts spectaculaires et une fin excitante, alors que l’équipe A s’est sauvée avec une victoire de 3 à 2 en tirs de barrage aux dépens de l’équipe C.


L’équipe A a ouvert rapidement la marque lorsque David Desharnais a marqué avec seulement 20 secondes d’écoulées, sur le premier tir de la rencontre, suivi de Tom Pyatt, qui a fait 2 à 0. Tomas Plekanec et Ryan O’Byrne ont toutefois forcé la tenue de tirs de barrage, qui s’est finalement soldée lorsque Andreas Engqvist a trouvé le fond du filet pour l’équipe A.

Un tireur d’élite obscur : On ne sait jamais ce qui peut se produire dans un camp d’entraînement. Alors que les derniers instants de la rencontre s’écoulaient, un héros inattendu a frappé pour l’équipe C : Ryan O’Byrne. Bien que l’emphase ait été mise sur son entraînement de boxe durant la saison morte, les mains du gros défenseur n’ont jamais paru aussi précises qu’en cette troisième journée du camp. Après avoir atteint le poteau d’un tir du poignet, O’Byrne a trouvé le fond du filet sur son tir suivant, égalant la marque avec 36 secondes à faire, pour forcer la présentation de la prolongation.

Major Tom: Passé inaperçu lors de son premier camp avec les Canadiens il y a un an, Tom Pyatt est tout, sauf à l’écart cette année. Probablement le meilleur patineur des deux camps, à l’exception de Maxim Lapierre et de P.K. Subban, Pyatt a préparé le but de David Desharnais sur le premier tir de la rencontre, avant de frapper un retour sur un tir de Maxim Lapierre, pour inscrire son but.

«Je me sens bien. Même mieux chaque jour qui passe. Nous avons tous travaillé fort durant l’été, mais on ne ressent jamais ce genre d’intensité avant d’arriver au camp», a laissé savoir Pyatt, qui a patiné aux côtés de Lapierre et Desharnais. «Je crois que notre ligne a bien joué. La vitesse est notre atout et nous l’avons utilisé. Je me sens plus rapide et plus fort que l’an dernier.»

L’autre André : Andreas Engqvist a soulevé la foule en marquant le but ultime en tirs de barrage, mais le gros joueur suédois a beaucoup plus que ça dans sa mire.

«Quitter l’Europe est quelque chose que je voulais faire, puisque jouer dans la LNH a toujours été mon rêve. Je vais faire tout ce qu’il faut pour me rendre jusqu’ici », a mentionné le centre de 6-pieds-4, qui a également obtenu une passe dans le match intraéquipe. «Je jouerai à Hamilton s’il faut et de toute façon, la Ligue américaine est ce qui se rapproche le plus de la LNH. Ça va être une bonne façon pour moi d’apprendre le style de jeu nord-américain aussi. »

Les yeux sur Schultz : Probablement pas sur la liste privilégiée de personne avant le camp, Ian Schultz continue de faire de vagues. Se lancer dans des mises en échec percutantes lors d’un match intraéquipe comme s’il s’agissait d’un match numéro 7 dans la finale de la coupe Stanley a tendance à faire ça. Il a notamment connu une séquence de 20 secondes où il a étampé trois joueurs.

«Il apporte beaucoup d’intensité et me fait penser à un joueur comme Chris Neil», a mentionné l’entraîneur-chef Jacques Martin. «C’est un gros bonhomme avec une bonne compréhension du jeu. Il doit seulement améliorer sa condition physique et son coup de patin a besoin de peaufinage. »

Sommaire de la rencontre
Équipe A: Desharnais, Pyatt
Équipe C: Plekanec, O'Byrne

Tirs de barrage:
Équipe A: Cammalleri (But), Lapierre, Desharnais, Spacek, Engqvist (But)
Équipe B: Plekanec (But), Leblanc, Gionta, Boyd, Subban
Manny Almela écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.


VOIR AUSSI
Camp d'entraînement - Jour 2
Formations - Camp d'entraînement 
Les coulisses du premier jour du camp 
Liste des joueurs - camp d'entraînement des Canadiens 2010-2011 
En voir plus