Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Camp de perfectionnement – Jour 4

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD – Le camp annuel de perfectionnement des Canadiens se poursuivait mercredi matin, alors que les espoirs et les joueurs invités ont pris part à quelques entraînements hors glace avant de rencontrer les médias.

À 16 h, les joueurs retrouveront la glace du Complexe sportif Bell de Brossard pour la deuxième rencontre simulée du camp de perfectionnement. Pour les joueurs, ces simulations représentent un bon indicateur quant à leur développement et leur permettent de démontrer leurs habiletés à l’état-major des Canadiens dans une vraie situation de match.

« C’est une semaine de perfectionnement, et nous sommes ici pour nous développer », affirme Mac Bennett, repêché au 79e rang par les Canadiens en 2009, qui en est à son cinquième camp. « Cette fois-ci, nous pouvons jouer des matchs et ça aide beaucoup. On jouera encore ce soir, puis demain soir, puis vendredi, donc ça nous permet un peu de voir où nous en sommes en termes de développement. On arrive ici affamés à toutes les fois. Je me sens encore comme si je devais prouver quelque chose. Avec tous les entraîneurs présents ici, ça nous permet de voir ce qu’ils pensent et d’aller leur poser des questions, de leur demander ce qu’il faut faire dans certaines situations, comment faire ceci… C’est vraiment bien pour tout le monde. »

Si les Canadiens invitent plusieurs joueurs au camp de perfectionnement, ils invitent également des entraîneurs de la LHJMQ, comme Éric Veilleux du Drakkar de Baie-Comeau et Dominique Ducharme des Mooseheads d’Halifax, qui retrouvent tout de même certains visages familiers.

« On en a quatre qui sont ici », affirme fièrement Éric Veilleux, entraîneur-chef du Drakkar, dont les joueurs Charles Hudon et Jérémy Grégoire ont tous deux été repêchés par le Tricolore. « On a Imama aussi et on a Ranger, qui s’en va à Chicoutimi mais qu’on a quand même eu pendant deux ans. C’est le fun de les voir aller. C’est une belle expérience pour eux aussi. C’est un sentiment spécial de voir ces joueurs-là avec les Canadiens de Montréal. »

« C’est une expérience incroyable d’être ici », raconte Dominique Ducharme, entraîneur-chef des Mooseheads d’Halifax. « C’est un bagage qui est intéressant pour nous. Quand on est dans le vestiaire des entraîneurs, on discute évidemment de la préparation de l’entraînement qui s’en vient et de ce qu’on veut faire, mais on parle aussi de pleins de situations qu’on vit durant la saison. On demande à nos joueurs de toujours se défier, de devenir meilleurs, de repousser leurs limites, et pour nous, c’est la même chose en tant qu’entraîneurs. »

En voir plus