Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Calepin d’Anaheim - 2 mars 2016

par Staff Writer / Montréal Canadiens
ANAHEIM – Dans le calepin en provenance d’Anaheim, une première pour Ellis et McCarron défend les siens.


Malgré le résultat décevant de 3 à 2, les Canadiens ont tenu tête aux Ducks d’Anaheim de façon admirable pendant 65 minutes, forçant la présentation d’une séance de tirs de barrage pour départager un gagnant. Compte tenu de l’expérience de plusieurs éléments du Tricolore et de la venue de nouvelles acquisitions au cours des dernières heures, tous s’entendent pour dire que les hommes de Michel Therrien ont vraiment rebondi après la défaite de 6 à 2 aux mains des Sharks, lundi.

La longue attente : Six ans après avoir été repêché par les Canadiens au quatrième tour, Morgan Ellis a finalement pu goûter à ce que la Ligue Nationale avait à offrir comme calibre de jeu. Et il s’est rendu rapidement compte que celui-ci avait un goût plutôt relevé, même s’il a obtenu un tir à sa première présence.

«Je vais savoir un peu plus à quoi m’attendre si on fait appel à mes services. C’est vraiment du hockey rapide. Il faut faire les jeux rapidement et être prêts à se faire frapper parce que c’est comme ça que ces grosses équipes jouent. Si je suis en uniforme jeudi, je vais essayer d’en profiter au maximum », a mentionné Ellis après la rencontre, lui qui a terminé sa soirée de travail avec cinq tirs tentés dont deux qui ont atteint le gardien en seulement 10:31 de temps de jeu.

D’ailleurs lors de son point de presse après la rencontre, Michel Therrien a avoué qu’il avait été assez convaincu de ce qu’il avait vu du numéro 85 pour lui donner une autre chance. Ce qui renforce un peu l’idée qu’Ellis appartient maintenant à cette Ligue.

«Il faut le croire. Tu ne veux pas te dire à tout bout de champ : ’’qu’est-ce que je fais ici?’’ Tu dois avoir la certitude que tu as ta place ici », explique Ellis qui mène encore les défenseurs des IceCaps au chapitre des points avec 31. «Pour la majorité du match, j’ai l’impression d’avoir bien joué. Il y a bien sûr place à l’amélioration, mais en général ce n’était pas si mal. »

Changement de rôle : À son troisième match depuis son rappel des ligues mineures, Michael McCarron s’est retrouvé dans un rôle particulièrement offensif, pilotant un trio avec Alex Galchenyuk et Lars Eller. Le jeune attaquant format géant a particulièrement aimé son expérience.

«Ce sont des joueurs amusants. Ils ont tellement de talent avec la rondelle. J’essayais juste de leur créer de l’espace», a expliqué McCarron qui a terminé sa soirée avec un total de trois mises en échec. «J’ai réussi ma mission en échec avant et ils pouvaient manœuvrer. Le résultat? Chucky a eu deux buts ce soir. »

En plus de créer de l’espace, McCarron a démontré que l’esprit d’équipe ne dépendait pas du nombre de matchs disputés avec une équipe. En fin de deuxième période, alors que Kevin Bieksa a donné un coup discutable à Lars Eller, McCarron a rapidement pris la défense de son compagnon de trio et a laissé tomber les gants pour une première fois dans la LNH.

«Si je suis sur la glace et qu’un gars se fait frapper de la sorte… Ce n’était pas une mise en échec tout à fait légale non plus », renchérit McCarron qui a immédiatement entendu les coups de bâtons sur la bande, encouragements nourris de la part de ses coéquipiers. «Ça fait partie du jeu. Je n’ai pas le choix de prendre sa défense. »

Le courage présenté par le jeune attaquant a eu écho chez un autre jeune attaquant, Alex Galchenyuk, qui a trouvé deux fois le fond du filet défendu par John Gibson.

«Il est très fort et tellement costaud. Il gagne ses batailles en fond de territoire et crée de l’espace pour Lars et moi », admet Galchenyuk qui a marqué ses buts numéro 18 et 19 mercredi soir. «C’est seulement un match par contre, alors il faut persévérer et générer de l’offensive tout en demeurant solides défensivement. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens @ Ducks
Le jeu des chiffres - 2 mars 2016
Au Nord du 54e
Dur rendez-vous
Évaluation et expériences

En voir plus