Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Ça pousse

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Au cours des trois dernières semaines, les hommes de Michel Therrien ont laissé pousser leurs moustaches pour la bonne cause.

Avec 10 jours à faire pour la campagne annuelle de Movembre, les Canadiens ont amassé déjà plus de 25 000 $ pour la cause, qui vise à conscientiser les gens à la santé masculine, y compris les cancers de la prostate et des testicules, de même que les problèmes mentaux.

Si chaque joueur a une raison bien à lui de laisser la broussaille s’emparer de sa lèvre supérieure, ils s’entendent tous sur l’importance de le faire.

«C’est une grande cause. Tout le monde peut s’associer à Movembre et à ce que ça représente. À un moment dans ta vie, tu cours le risque d’être affecté par une de ces maladies. Ça ne fait aucun sens d’attendre d’être touché avant de s’impliquer. Nous n’avons qu’à être tous ensemble et à nous laisser pousser une moustache. Assez simple », a offert Mike Weaver, qui est l’initiateur du mouvement pour cette saison dans le vestiaire des Canadiens.

«Je n’ai pas été touché directement par quelqu’un atteint du cancer de la prostate, mais chaque année, tu te rends compte que tu vieillis et c’est une chose à quoi tu penses lors de ton examen annuel. C’est un mois important pour mettre l’emphase sur la santé des hommes et appuyer les gens qui sont atteints de maladies », a ajouté le vétéran défenseur de 36 ans, qui admet prendre bien soin de sa moustache, lui offrant beaucoup de soleil pour la faire bien pousser. «Chaque fois que tu te regardes dans le miroir, tu te rappelles pourquoi tu le fais. Le message passe bien. »

Dans le cas de Brendan Gallagher, la cause a pris tout son sens il y a de cela quatre ans, alors que l’ailier droit jouait pour les Giants de Vancouver dans la WHL.

«Movembre représente beaucoup de choses pour moi. Mon grand-père, Matt, est décédé d’un cancer de la prostate [en octobre 2010]. C’était quelqu’un d’important dans ma vie. Il représentait beaucoup pour ma famille et moi. Ça a été vraiment dur de le perdre », a confié Gallagher qui, en compagnie de Weaver, Carey Price et P.K. Subban, est impliqué dans un pari amical avec quatre joueurs des Canucks de Vancouver, pour voir quel groupe amassera le plus de fonds pour la cause. «À chaque mois de novembre, depuis que mon grand-père est décédé, j’essaie de donner des sous et d’en amasser pour aider la cause. C’est ma façon de le remercier. Je veux faire tout en mon pouvoir pour aider. »

Ce qui inclut utiliser son compte Twitter - @BGALLY17 – pour encourager ses 139 000 abonnés à donner généreusement pour cette campagne qui lui tient à cœur.

«Le message que je veux véhiculer, c’est que tout le monde peut faire une différence. Peu importe ce que tu fais, que ce soit en conscientisant les gens à l’aide d’une moustache ou en donnant de l’argent à la cause. Tout aide et chaque contribution est une bonne contribution », a expliqué Gallagher. «Je parle par expérience quand je dis que c’est vraiment triste de perdre quelqu’un. Alors peu importe ce que c’est, l’aide est toujours appréciée. Et en plus, on a bien du plaisir à le faire. »

C’est exactement avec cette mentalité familiale que les Canadiens ont approché Movembre cette année.

«Ça permet de se rapprocher en tant qu’équipe. Il y a un genre de compétition entre les gars. En même temps, on amasse de l’argent alors c’est une situation gagnant-gagnant », a mentionné Price. «C’est fait aussi avec légèreté. La moustache, ça ne va pas vraiment à tout le monde. On s’amuse aux dépens des autres et on a du plaisir avec ça.»

Un joueur qui sait une ou deux choses à propos de ça, c’est bien Gallagher, le vétéran de trois saisons dans la LNH connaissant sa part de difficultés lorsqu’il doit se faire laisser pousser la moustache.

«Je dois donner du crédit à Gallagher, même s’il ne peut pas vraiment se faire pousser de moustache. Il tient bien son bout », a blagué Weaver, qui s’assure de taquiner le numéro 11 au sujet de sa pilosité faciale chaque fois qu’il en a l’occasion. «Il la fait pousser depuis l’année dernière. Il devrait peut-être penser à la teindre. »

Nonobstant les blagues et le plaisir, les Canadiens tentent de terminer le mois sur une bonne note et conserver la couronne d’équipe de la LNH qui amasse le plus d’argent.

«J’ai eu une conversation avec Geoff Molson plus tôt ce mois-ci à propos de l’importance de conserver ce titre, alors il y a beaucoup de pression », a conclu Weaver, faisant référence aux 61 208 $ amassés par les Canadiens lors de Movembre 2013-2014. «En tant qu’équipe, cette cause nous touche beaucoup. En espérant que la passion des gens pour Movembre soit aussi grande que celle qu’ont les partisans pour le hockey, à Montréal. »

Pour faire un don à la campagne Movembre des Canadiens de Montréal, cliquez ici.

Matt Cudzinowski écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.

VOIR AUSSI
À prendre au sérieux 
Les Canadiens acquièrent le défenseur Bryan Allen des Ducks d’Anaheim
Le scrutin des partisans pour le Match des étoiles 2015 de la LNH présenté par SiriusXM s'ouvre jeudi 

En voir plus