Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ça commence ce soir

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Préparez-vous chers partisans puisque c’est ce soir que ça commence!


C’est avec des papillons dans le ventre et une certaine nervosité que les vétérans, tout comme les recrues, se sont entraînés ce matin en vue du premier match préparatoire qui aura lieu ce soir, contre les Bruins de Boston, à 19h30, au Centre Bell.

Dr. Spacek : Avec l’absence d’Andrei Markov, présentement en convalescence, c’est un peu à Jaroslav Spacek que revient la responsabilité de piloter l’offensive en avantage numérique. Toutefois, le défenseur croit qu’il n’aura pas à occuper ces fonctions bien bien longtemps, se hasardant même sur un pronostic concernant son coéquipier russe.

«Je crois que Markov réussira à revenir pour le début de la saison. C’est le genre de joueur qui a besoin d’être dans l’alignement pour l’avantage numérique. Je crois que c’est tout simplement le genre de joueur avec qui tu veux jouer », a mentionné Spacek qui a de son côté démontré beaucoup d’enthousiasme à l’idée de jouer au Centre Bell ce soir. «Je suis content que le vrai hockey soit là. J’ai hâte de jouer un vrai match. On a joué contre nos coéquipiers jusqu’à présent alors c’est très différent. On a tous hâte d’affronter une équipe adverse. »

Chassé-croisé au centre : Ayant évolué durant des années au poste de centre, Maxim Lapierre se fait peu à peu à l’idée de troquer le cercle des mises en jeu pour l’aile. Évoluant à la droite de Jeff Halpern et de Tom Pyatt lors de l’entraînement d’avant-match, Lapierre revit par le fait même les quelques bons moments de sa dernière saison.

« Ça va super bien à l’aile. J’ai commencé à bien m’y sentir l’année passée durant les séries. Peu importe où je vais jouer, je pense que je vais être capable de faire le travail, que ce soit au centre ou à l’aile », a laissé savoir celui qui a présenté la meilleure fiche, en compagnie de son compagnon de trio Tom Pyatt, durant les matchs intraéquipe avec un total de trois points. «On va commencer du bon pied. Je n’aurai pas deux saisons comme celle que j’ai eue l’an passé, ça, c’est sûr.»

Des papillons vétérans : Même s’il a disputé 10 saisons dans la LNH avec quatre équipes différentes, il est facile de dire que Jeff Halpern n’a probablement jamais rien vécu d’aussi intense que de sauter sur la patinoire du Centre Bell en arborant le logo des Canadiens sur son chandail. À quelques heures du premier match préparatoire du Tricolore, le but de Halpern est de donner une première bonne impression à la foule montréalaise.

« Pour l’instant, j’ai vraiment hâte de sauter sur la patinoire et que mes premières présences soient terminées », a laissé savoir Halpern lorsque questionné sur son niveau de nervosité. «Les premiers matchs permettent de s’assurer que tous les systèmes fonctionnent correctement, mais j’ai quand même très hâte de les disputer. On entend beaucoup parler de ce que c’est de jouer à Montréal. J’ai hâte d’en faire l’expérience, non pas en tant que visiteur, mais plutôt en tant que membre de l’organisation des Canadiens. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens - Bruins
Camp d'entraînement - Jour 5
Vers 2010-2011 - Jaroslav Spacek 
Cinq joueurs retranchés du camp d’entraînement des Canadiens 
Camp d'entraînement - Jour 4
Camp d'entraînement - Jour 3 
En voir plus