Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

En l'honneur de grand-papa Gallagher

Brendan Gallagher s'implique activement dans la lutte contre le cancer en mémoire de son grand-père Matt

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Quand on propose à Brendan Gallagher de s'impliquer dans la lutte contre le cancer, il n'hésite pas une seconde. En fait, il n'hésitera jamais. Car c'est cette maladie qui lui a enlevé son grand-père et depuis, il ne veut que lui rendre hommage.

«J'avais 17 ou 18 ans quand on a découvert qu'il avait le cancer de la prostate. C'était la première fois de ma vie que j'avais à vivre ça. C'était une première pour tous les membres de ma famille. On a juste supposé qu'il allait le vaincre, parce que c'est tout ce qu'il avait jamais fait. Il s'est battu toute sa vie et il a continué en luttant contre cette maladie aussi longtemps qu'il a pu le faire», a raconté Gallagher.

Malheureusement, le verdict fatal est tombé. 

«C'était quelqu'un de si important pour moi. Il a tellement eu un impact positif sur nos vies que le message qu'on veut conserver, ce sont les valeurs auxquelles il croyait. Ces valeurs vont continuer à vivre à travers nous. On pense à lui encore tous les jours et il fait encore grandement partie de nos vies, c'est certain», a affirmé l'attaquant de 25 ans.

Instagram from @bgally.11: Once again I'll be growing out my #MovemberMoustache and donating money for every win we get this month because of this man. Huge influence on all us Gallagher's! Hope you all join me in the fun. #Movember #GrandpaMatt #GottaBringBackTheMullet

Quand il parle de son grand-père, ses yeux s'illuminent. Il se souvient des Noëls passés chez lui, des visites qu'il lui rendait souvent quand il était enfant, mais surtout, de leur rituel d'après match.

«Chaque fois que je jouais quand j'étais petit, mon grand-père m'attendait avec un 20$. Peu importe si on gagnait ou on perdait, j'avais mon 20$ à dépenser dans les concessions. Chaque fois, j'allais acheter quelque chose de bon pour mes amis et moi. J'avais toujours un sourire, car je savais que j'aurais 20$ à dépenser!» s'est-il rappelé.

C'est en pensant aux billets de 20$ que Gallagher en est venu à sa première initiative pour amasser des fonds pour la lutte contre le cancer. Alors qu'il évoluait avec les Giants de Vancouver, dans la Ligue junior de l'Ouest, il donnait 20$ pour chaque victoire de son équipe. Il a poursuivi cette tradition même lorsqu'il était avec les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine.

Video: Le CH se joint au Hockey pour vaincre le cancer

«Quand il est mort, c'est ce que j'ai voulu faire. Dans les juniors, c'était beaucoup d'argent. Évidemment, maintenant, je peux en donner un peu plus. J'adore faire des dons, parce que ça me fait penser à lui, je le fais en son nom et ça me rappelle quand j'étais enfant et qu'il était là, assis dans les estrades à me regarder jouer des matchs de hockey mineur et qu'il venait me voir après», a dit le numéro 11 des Canadiens.

Aujourd'hui, les dons sont un peu plus importants. Ce mois-ci, Gallagher remettra 500$ par victoire des Canadiens. 

«Alors on va essayer d'accumuler quelques victoires d'ici la fin du mois pour que je puisse faire un beau don. C'est en son nom, c'est pour me faire penser à lui», a-t-il mentionné.

Gallagher participe aussi au Movember en se laissant pousser la moustache. Une autre belle initiative est celle du Défi tête rasée de Leucan. «Gally», qui s'est fait raser la tête avant le match à San Jose le mois dernier pour tenter de chasser une malédiction, n'y participe pas cette année, mais ne dit pas non pour la prochaine édition…

«Je pense que je n'ai même pas été invité à le faire. Je ne suis pas beau avec les cheveux rasés! Les gars ont juste hâte que mes cheveux repoussent! Ça revient lentement. Je ressemble trop à mon père! Peut-être l'an prochain. Une fois, c'est assez pour cette année», a-t-il conclu à la blague.

Dans le cadre du Hockey contre le cancer, les joueurs des Canadiens porteront des chandails de couleur lavande pendant l'échauffement samedi soir, avant le match contre les Sabres de Buffalo. Ces chandails seront ensuite mis à l'encan.

Sur chacun d'eux, les joueurs ont inscrit le nom d'une personne en l'honneur de qui ils se battent. Et bien évidemment, on peut lire «Gramdpa Matt», sur celui de Gallagher.

En voir plus