Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Brasser les cartes

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD- Michel Therrien avait-il prévu le coup ou a-t-il simplement la main heureuse?

Alors que son équipe perdait par deux but au troisième vingt jeudi soir à Vancouver, l’entraîneur-chef a décidé de modifier ses trios, une stratégie qui s’est rapidement avérée payante : le Tricolore s’est inscrit à la marque avec un peu plus de sept minutes à jouer et a nivelé le pointage en toute fin de période pour forcer la prolongation.

Peu importe s’il s’agissait d’un coup de chance ou non, l’entraîneur-chef a décidé de jouer les mêmes cartes samedi matin à Brossard, tout en refusant de dévoiler son jeu pour la rencontre de dimanche soir contre les Flames de Calgary.

« On a voulu provoquer des choses et ça s’est avéré positif. Est-ce qu’on va continuer dans cette direction-là? On va le savoir demain soir », a simplement répondu l’entraîneur-chef Michel Therrien lorsque questionné à propos de la composition de ses trios. « Nous n’avons pas marqué beaucoup de buts dans l’Ouest, et nous tentons de trouver une solution pour donner un coup de pouce à notre attaque. »

Ce coup de pouce est entre autres venu de la paire Alex Galchenyuk-Brendan Gallagher, à l’origine du premier but contre Vancouver. À l’entraînement, Therrien misait sur Rene Bourque pour compléter le trio.

« Ils ont connu du succès ensemble. Dès qu’on les a réunis lors du dernier match, ils ont amené l’énergie qu’on avait de besoin », a souligné l’entraîneur-chef, qui utilisera Galchenyuk au centre pour la première fois cette saison.

L’attaquant américain, qui totalise 9 points depuis le début de la saison aux côtés de Tomas Plekanec, abondait dans le même sens que son entraîneur. « Nous avons eu un voyage un peu difficile à l’attaque, nous n’avons pas marqué beaucoup de buts. Lorsque nous tirions de l’arrière 2-0 à Vancouver, nous avions besoin de changer quelque chose et l’entraîneur a décidé de modifier les trios. Ça a été le déclic et nous avons réussi à créer l’égalité », a commenté Galchenyuk, qui a une fois de plus insisté sur le fait qu’il n’avait pas de préférence entre jouer à l’aile ou au centre.

Gallagher, quant à lui, était bien heureux de retrouver son coéquipier avec qui il a fait ses débuts dans la Ligue en janvier 2013. « J’ai joué beaucoup avec Chuky, il est un très bon joueur, il fait beaucoup de choses avec la rondelle. Bourque est un joueur qui peut aller chercher la rondelle et créer de l’espace pour des gars comme moi et Chucky », a laissé savoir l’attaquant qui a récolté trois filets jusqu’ici cette saison.

Gallagher évoluant sur un nouveau trio, c’est Weise qui le remplaçait aux côtés de David Desharnais et Max Pacioretty à l’entraînement.

« C’est un bon patineur, un gars qui se doit de jouer avec beaucoup d’intensité, car il ouvre ainsi beaucoup d’espace pour ses coéquipiers sur la patinoire », a précisé l’entraîneur-chef au sujet de Dale Weise, qui a obtenu une passe sur le but égalisateur de Pacioretty jeudi soir.

« Tu essaies toujours d’avoir un bon mélange lorsque tu composes tes trios. Nous avons un gars qui peut aller dans les coins, un gars qui peut faire des jeux et un autre qui peut marquer, donc nous croyons que ça peut être un bon mélange », a analysé Michel Therrien.

Le principal intéressé était de son côté bien heureux de se retrouver sur un trio à caractère plutôt offensif, lui qui croit posséder plusieurs cartes dans son jeu.

« Ça peut être difficile de créer une chimie lorsque tu changes de trio souvent et que tu joues avec des nouveaux coéquipiers, mais je crois que je suis le genre de joueur qui peut jouer avec n’importe qui, que ce soit sur la première ou la quatrième ligne. Je crois que je peux apporter quelque chose sur chaque trio », a conclu Weise, qui croit regagner peu à peu la confiance des entraîneur après a été laissé de côté à trois occasions depuis le début de la saison.

Vincent Régis écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire: 1er novembre
Carey Price remporte la Coupe Molson en octobre
Conclusion amère

En voir plus