Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Bilan du patron

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PHILADELPHIE – Le directeur général des Canadiens Marc Bergevin a pris la parole au Wells Fargo Center de Philadelphie, histoire d’aborder quelques sujets de l’actualité entourant son équipe.


De retour d’un séjour en Suède où il a vu six espoirs des Canadiens s’aligner sous les drapeaux de leurs pays respectifs, Bergevin est satisfait de ce que l’avenir réserve au Tricolore.

«Dans l’ensemble ils ont très bien performé. Nos six joueurs ont eu beaucoup de temps de glace. J’ai notamment remarqué De la Rose qui est un gros bonhomme et qui a très bien fait pour la Suède. Aussi le petit Martin Reway, qui a connu beaucoup de succès », a mentionné Bergevin, qui a notamment vu Artturi Lehkonen de la Finlande remporter l’or face à la Suède de Sebastian Collberg et Jacob De la Rose. «Ils ont eu des rôles importants dans leurs équipes respectives et je crois que c’est une scène importante pour le développement des jeunes. Avec tout ça, l’avenir est bon pour nos jeunes. »

Maintenant que le Championnat mondial junior est terminé, c’est vers l’avenir que se tourne le directeur général des Canadiens, qui verra huit joueurs de sa troupe briller sur la scène mondiale aux Jeux olympiques de Sotchi qui débuteront le 7 février 2014.

«On est vraiment fier pour eux qu’ils représentent leur pays aux Olympiques. On a huit joueurs au total. À part St-Louis, Detroit et Chicago, nous sommes l’équipe qui compte le plus de représentants. On est fier de ça», s’est enorgueilli Bergevin qui verra donc P.K. Subban, Carey Price, Peter Budaj, Alexei Emelin, Andrei Markov, Max Pacioretty, Tomas Plekanec et Raphael Diaz s’envoler pour la Russie. «Trevor Timmins a fait du bon travail. Sept de ces huit joueurs ont été repêchés par les Canadiens. J’ai toujours cru à l’importance du repêchage. Ça nous en dit beaucoup sur l’avenir. »

Avec un peu plus de la moitié du calendrier dans le rétroviseur et au quatrième rang dans l’Est, le patron des Canadiens s’est montré satisfait des performances de son équipe.

«Dans l’ensemble, on est dans une position où on pensait qu’on allait être. On voulait pouvoir se battre pour une place dans les séries et c’est ce qu’on fait », a souligné celui qui a pris les rênes du Tricolore le 2 mai 2012. «On a été chanceux au niveau des blessures et ça nous aide beaucoup. On est bien positionnés, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Les dernières parties risquent d’être difficiles. Mais dans l’ensemble on est où on pensait être. Mais il y a encore beaucoup de chemin à faire.»

Concernant les plus et les moins de la saison jusqu’ici, Bergevin a tenu à souligner grandement le travail des unités spéciales, l’avantage numérique étant le neuvième meilleur de la LNH, alors que le désavantage numérique se situe au quatrième rang.

«Nos unités spéciales sont excellentes et c’est important pour nous », a-t-il souligné, jetant aussi des fleurs à un certain gardien qui sera olympien pour une première fois. «Carey a été formidable pour nous. Souvent il a fait des gros arrêts dans des matchs pour nous permettre de l’emporter. Il joue de façon excellente et il est une des raisons pour lesquelles on est où on est aujourd’hui. »

Avec 38 matchs à faire, il reste encore beaucoup de hockey à jouer. Et ça commence avec le match numéro 45, contre les Flyers de Philadelphie.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Face à face : Canadiens @ Flyers
Finies les spéculations
Un impact sans frontières
En voir plus