Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Bergevin : «La possibilité d'échanger le troisième choix est très mince»

Le directeur général des Canadiens prône la patience plutôt qu'une solution à court terme

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

DALLAS - Marc Bergevin s'attend à ce que les Canadiens parlent, comme prévu, au troisième rang vendredi soir lors du premier tour du repêchage à Dallas.

Le directeur général a affirmé lors d'un point de presse jeudi soir qu'il serait très peu probable qu'une transaction impliquant son choix de premier tour ne survienne.

«La possibilité d'échanger le troisième choix est très, très, très mince, a indiqué Bergevin, qui ne prévoit donc pas transiger son choix de premier tour pour aller chercher de l'aide immédiate.

«Aujourd'hui, au moment où on se parle, je me penche plus vers la patience que de trouver une solution à court terme. Au bout du compte, on veut un joueur qui a le meilleur potentiel à long terme. Pour un jeune de 17-18 ans, tu regardes sur une période de quatre ou cinq ans.»

Video: Bergevin sur les chances d'échanger le 3e choix

S'il prévoit conserver son premier choix, Bergevin est toutefois ouvert à l'idée de bouger certaines de ses autres sélections; la possibilité d'utiliser de ses quatre choix de deuxième tour pour obtenir une deuxième sélection au deuxième tour est bien réelle, selon lui.

«C'est une possibilité, oui. Je vais écouter. Je pense qu'on va avoir beaucoup d'appels en raison des quatre choix de deuxième ronde. Au bout du compte, on va voir ce qui est disponible, et si un joueur qu'on aime glisse dans le tableau. On va être très occupés demain c'est certain, et surtout samedi, a mentionné Bergevin. 

«Je vais voir ce qui est disponible et on va devoir évaluer nos options. Il y a quelques options dont on a déjà discuté. On va voir ce qui va se passer. Ça fait partie de mon travail de faire ça.»

À moins de 24h de l'événement, Bergevin abordait son septième repêchage en tant que directeur général avec enthousiasme.

«Ça fait quatre jours qu'on est ici et on est prêts. C'est excitant. Le troisième choix, les quatre choix de deuxième ronde, pour nous, pour les partisans, c'est une période excitante», a-t-il conclu.

En voir plus