Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Baptême de glace

par Staff Writer / Montréal Canadiens

WASHINGTON – Un premier match, une première victoire pour Dustin Tokarski.



Dès les premiers instants de l’affrontement entre les Canadiens et les Capitals au Verizon Center, le gardien de 25 ans a été bombardé de tirs, multipliant les arrêts tout en voyant le nombre de tirs au tableau indicateur augmenter d’un côté sans toutefois augmenter de l’autre. Si bien qu’après la première, il avait été confronté à 15 tirs contre seulement deux pour son vis-à-vis Braden Holtby.

«Disons que ce n’était pas vraiment la meilleure recette pour le succès, surtout en première période, mais Ticker nous a gardé dans le match », a mentionné Brendan Gallgher, qui a été le deuxième héros de la soirée, grâce à une superbe feinte en tirs de barrage pour permettre aux Canadiens de quitter Washington, toujours invaincus. «C’était probablement le pire début de match depuis que je fais partie des Canadiens de Montréal. Il fallait revenir à notre style et créer des occasions de marquer et des revirements. »

Alors que les hommes de Michel Therrien ont eu droit à un discours bien senti de sa part entre la première et la deuxième période, Tokarski, de son côté, n’a rien changé à son jeu, cédant une seule fois sur les 30 tirs dirigés vers lui. Il a notamment arrêté brillamment un Alex Ovechkin au sommet de son art à quatre reprises, dont une fois sur un tir particulièrement lourd en deuxième période, tir qu’il a avalé dans sa mitaine. D’ailleurs sa performance lui a mérité de nombreuses accolades de la part de ses coéquipiers et de l’homme en charge.

«C’est un petit gars qui a une force de caractère exceptionnelle et il l’a encore une fois prouvé. Sans sa prestation, surtout en première période, je ne crois pas qu’on aurait eu de match. Il mérite amplement sa première victoire de la saison», a souligné Therrien qui a eu la main heureuse en donnant une soirée de congé à Carey Price avec une situation de deux matchs en deux soirs.

Même s’il n’a pas disputé le match de mercredi soir à Toronto, il n’en demeure pas moins que Tokarski a atterri à la même heure que ses coéquipiers à Washington, ne profitant que de très peu d’heures de sommeil pour affronter le deuxième match de la campagne 2014-2015

«C’était un bon test pour nous. Ils ont amorcé le match en force. Nous nous attendions à ça, mais ça a quand même été difficile. Les gars se sont regroupés et ont démontré du caractère. Au final, on part avec les deux points », a souligné celui Tokarski, qui a remporté l’or au Championnat mondial junior en compagnie de P.K. Subban, en 2009. «En tant que gardien, tu dois toujours être prêt. C’était leur match d’ouverture, alors ils sont sortis avec fougue. C’est une bonne équipe, mais les gars ont gardé l’écart à un but et se sont battus jusqu’à la fin. »

Lorsque la sirène a annoncé la fin des 60 minutes de temps règlementaire et puis les cinq minutes de prolongation, Tokarski savait très bien que le duel ne faisait que commencer.

«C’est un bon gardien. Je l’ai souvent vu aller dans les mineures. Surtout en tirs de barrage, il est excellent. C’était bien d’aller chercher le point supplémentaire», a professé Tokarski qui a souvent affronté Holtby alors que ce dernier jouait pour les Bears de Hershey. «En tirs de barrage, tu dois mettre le tireur au défi, essayer d’avoir l’air gros et surtout lire le jeu et y réagir. »

Cette lecture et cette réaction, il en a fait preuve, stoppant Evgeny Kusnetsov, Alex Ovechkin et Andre Burakosvky, permettant au Tricolore d’amorcer la saison sans tache avec un dossier vierge de 2-0-0, sur la route par surcroît.

Parlant de route, disons que la victoire risque de rendre le trajet d’autobus entre Washington et Philadelphie plus agréable.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 9 octobre 2014
Faits saillants: Canadiens @ Capitals
Les Canadiens et Bell présentent une troisième saison de 24CH
Mission accomplie

En voir plus