Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une belle chance qui s'offre à Deslauriers... et aux Canadiens

Le Québécois fera ses débuts avec l'équipe face aux Coyotes de l'Arizona

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Les Coyotes de l'Arizona n'ont pas encore remporté de match en temps réglementaire et cest avec une fiche de 2-15-3, la pire de la LNH, qu'ils se présenteront au Centre Bell jeudi soir.

Lorsqu'une équipe en affronte une autre qui en arrache, il y a deux possibilités. Soit c'est un piège, car ladite équipe est «due» pour en gagner une, ou encore elle est une proie relativement facile.

En aucun cas les joueurs des Canadiens ne vont tenir la deuxième option pour acquis. 

«Leur dossier n'est pas celui qu'ils aimeraient avoir, mais ils ont des joueurs qui peuvent être dangereux et des gars qu'on doit surveiller. La minute où tu penses que tu es trop bon pour affronter quelqu'un dans cette ligue, c'est la minute où tu vas te faire ramener sur terre, a souligné Brendan Gallagher, après l'entraînement matinal des siens, jeudi au Complexe sportif Bell.

«C'est important pour nous de comprendre qu'il y a eu un moment cette année où on ne gagnait pas, mais que lorsqu'on qu'on regardait dans ce vestiaire, on savait qu'on était une équipe assez bonne pour commencer à gagner. Je pense qu'ils sont comme ça. Si on n'est pas préparés pour faire ce qu'on a à faire, ce qui nous a donné du succès dernièrement, on n'aura pas le résultat espéré», a poursuivi le meilleur buteur de l'équipe, avec sept buts.

Video: Nicolas Deslauriers sur son rappel par le grand club

Pour cette rencontre, les Canadiens compteront dans leur formation le Québécois Nicolas Deslauriers, rappelé la veille du Rocket de Laval. Il formera un trio avec Jacob de la Rose et Byron Froese.

L'entraîneur-chef Claude Julien espère que sa présence permettra à son quatrième trio d'avoir une identité bien précise.

«Je ne veux pas un quatrième trio qui n'a pas d'identité. Ce soir, on va avoir des gars qui ont du cran, alors on espère avoir cette présence, alors qu'ils travailleront très fort et créeront de l'énergie», a-t-il dit.

Julien est allé voir jouer Deslauriers mercredi soir à Laval - un match remporté 5 à 4 par le Rocket face aux Comets d'Utica - et il a dit avoir bien aimé le style de jeu de son nouveau protégé.

«Il a un gros gabarit, il patine bien. Il joue du hockey intelligent et prend de bonnes décisions, il fait beaucoup de bonnes choses à Laval. Il finit ses mises en échec, mais en même temps, ce n'est pas un gars qui court partout sur la glace. Il est intelligent. Je vois qu'il a un bon sens du hockey, fait des bonnes choses et est capable de marquer des buts. Il a une belle chance ce soir de démontrer tout son talent. Il va être capable d'apporter l'énergie, alors c'est sûr qu'on peut en profiter», a noté Julien.

Video: Jonathan Drouin sur le match contre les Coyotes

Le pilote montréalais a surtout apprécié l'attitude de Deslauriers à Laval. Il a souligné qu'il n'est pas toujours évident pour un joueur qui a goûté à la LNH d'accepter son sort dans la Ligue américaine.

«On est extrêmement satisfaits de son attitude. Il en a eu une bonne dès la première journée là-bas. Il a pris un rôle de leadership. Ce n'est pas qu'il était satisfait d'être là, mais il était content. C'est près de la maison, et ils sont traités comme une équipe de la LNH là-bas. L'attitude est très importante et il en a une bonne», a conclu l'entraîneur-chef.

Charlie Lindgren sera devant le filet pour cette rencontre et son adjoint sera Antti Niemi.

En voir plus