Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un aperçu statistique de la série Canadiens-Rangers

Les partisans peuvent s'attendre à un duel serré et excitant en première ronde

par Canadiens de Montréal @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL -- Autant les Canadiens que les Rangers ont connu de bonnes saisons en 2016-2017. Seulement un point a séparé les deux équipes au classement - 103 pour Montréal, 102 pour New York - ce qui devrait donner aux partisans une série assez excitante. Voici quelques statistiques pour mettre la table pour la série.

En décrochant le titre de la division Atlantique, les Canadiens ont gagné l'avantage de la glace, une bonne chose pour le Tricolore, puisqu'il a remporté trois matchs de plus à domicile que les Rangers, soit 24. Les New-Yorkais ont tout de même obtenu 56 points sur la route, le plus haut total de la Ligue. Carey Price a brillé plus souvent à la maison que sur la route, en obtenant 23 de ses 37 victoires au Centre Bell. Henrik Lundqvist a de son côté obtenu 16 de ses 31 gains au MSG.

En parlant de Price, le gardien vedette des Canadiens a mené l'équipe à une moyenne de buts accordés de 2,41 cette saison, la quatrième meilleure de la LNH. Les Rangers ont terminé de leur côté au 12e rang avec une moyenne de 2,63. Les statistiques personnelles de Price (37-20-0-5, ,923 %, 2,23 MBA, 3 BL) ont éclipsé celles de Lundqvist (16-10-0-3, ,901 %, 3,00 MBA, 1 BL).

Les Canadiens sont plus souvent sortis gagnants des matchs au cours desquels ils ont dirigé plus de tirs au filet que leur adversaire, avec 25 victoires, tandis que les Rangers ont remporté 28 rencontres lorsqu'ils avaient accordé plus de tirs. Les Canadiens ont dirigé en moyenne plus de tirs vers le filet adverse (30), un peu plus que les Blueshirts (29,7).

Au chapitre des unités spéciales, les Rangers ont eu l'avantage sur le jeu de puissance, eux qui ont terminé au 10e rang avec un taux d'efficacité de 20,2%, mais le Tricolore a été meilleur en désavantage numérique (81,1%). Les Rangers devront se méfier de Shea Weber, qui a enfilé 12 buts avec l'avantage d'un homme cette saison.

Marquer en premier aiderait grandement les Canadiens à remporter la série. Le Tricolore a obtenu 33 victoires lorsqu'il a marqué le premier but - le quatrième meilleur dossier de la Ligue à ce chapitre. Mais les Canadiens sont aussi à l'aise lorsqu'ils tirent de l'arrière après deux périodes, eux qui ont remporté 11 matchs dans cette situation.

Le Tricolore a été la meilleure équipe au cercle des mises au jeu cette saison, remportant 50,3% de celles-ci. Les Rangers ont terminé au 22e rang dans cette catégorie, avec un taux de réussite de 48,4%. Les Canadiens ont aussi distribué plus de mises en échec - 1864, soit 149 de plus que leur adversaire.

Le capitaine des Canadiens, Max Pacioretty, a été le seul joueur à atteindre le plateau des 60 points cette saison - 67, comme son numéro de chandail. Le natif de New Canaa, au Connecticut, est également le seul marqueur de 30 buts de la série, lui qui a fait scintiller la lumière rouge à 35 occasions en saison régulière.

Dan Girardi, des Rangers, est le joueur comptant le plus de matchs d'expérience en séries des deux équipes, lui qui a disputé 110 rencontres éliminatoires. C'est toutefois Tomas Plekanec le meilleur pointeur, avec 46 points. Andrew Shaw (35) et Andrei Markov (31) suivent Plekanec du côté du Tricolore. Alexander Radulov n'a peut-être joué que 18 matchs de séries dans la LNH - et récolté 14 points au passage - mais il a aussi amassé 83 points en 86 matchs éliminatoires dans la KHL.

En voir plus