Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Soirée de retrouvailles à Toronto

Michael McCarron sera de la formation

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

TORONTO - Les samedis soirs sont toujours un peu plus spéciaux quand ils mettent en scène un duel Canadiens-Maple Leafs. Celui-ci ne fera certainement pas exception. Et ce, pour un tas de raison.

D'abord, il y a l'ancien du Tricolore Tomas Plekanec, qui ne porte désormais que du bleu et du blanc et surtout, qui ne porte plus sa fameuse barbichette. Il s'agira pour le vétéran joueur de centre d'un premier match contre l'équipe pour laquelle il a disputé 981 rencontres. 

«Je suis certain que ça va être spécial pour lui. La première fois, je sais que c'est toujours bizarre, mais ce sera aussi un peu bizarre pour nos joueurs de lui faire face. Ç'a été un bon guerrier pour les Canadiens. Il a rendu de fiers services et il y aura toujours un grand respect envers lui», a admis l'entraîneur-chef Claude Julien, pendant que ses joueurs y allaient d'un entraînement facultatif en matinée.

Il sera certes spécial d'affronter celui qui a souvent pris des joueurs sous son aile et qui donnait plusieurs conseils à ses coéquipiers.

«Ce sera assurément différent. Il a fait beaucoup de bonnes choses pendant plusieurs années. Je pense que plusieurs partisans des Canadiens gardent de bons souvenirs de lui dans l'uniforme du Tricolore, alors s'ils regardent le match, ce sera un peu étrange au début, mais en tant qu'athlètes professionnels, on doit s'ajuster à différentes situations et je pense que c'en est une ce soir», a affirmé Brendan Gallagher.

Video: Gallagher sur le fait d'affronter Plekanec

Ce dernier a eu un petit sourire en coin lorsqu'il lui a demandé s'il allait frapper son ancien coéquipier si l'occasion se présentait.

«Je vais probablement avoir du plaisir à le frapper. J'ai eu beaucoup de plaisir avec Pleky au fil des ans. Chaque fois que tu as l'occasion de jouer contre des amis, tu vas avoir du plaisir, mais tu veux gagner. Tu ne veux pas en entendre parler tout le temps. Je pense que ce sera une soirée amusante», a ajouté le meilleur marqueur des Montréalais.

D'autre part, ce match servira d'évaluation à Michael McCarron, qui disputera une première rencontre depuis son rappel du Rocket de Laval, mercredi dernier. Son objectif? La constance.

«Je veux juste que ce soit difficile de m'affronter. C'était difficile pour moi de l'être, plus tôt. Peut-être que je me souciais trop d'autres choses. Mais quand je joue un jeu plus simple, c'est beaucoup plus efficace. Je veux juste me présenter, apporter mon jeu, a indiqué le joueur de 23 ans.

«Vous m'avez vu jouer très bien et parfois, je n'ai pas été très bon. C'est ce genre de matchs que je dois sortir de mon système. Tu dois être constant. Je pense que la constance est ce qui fait de bons joueurs de la LNH. Je l'ai trouvé dans les mineures et j'ai connu quelques solides mois, où j'ai été vraiment constant. Je veux juste faire la même chose ici», a ajouté l'attaquant format géant.

Video: Michael McCarron sur son retour dans la formation

Selon Julien, la porte est grande ouverte pour que McCarron puisse montrer ses couleurs.

«On va avoir l'occasion de le voir ce soir. Je n'ai pas eu la chance de le voir beaucoup à Laval, ma préoccupation étant avec les Canadiens, mais on m'a dit qu'il fait de bonnes choses depuis un bon bout. C'est un gars qui a un gros gabarit, qui joue un match quand même assez pesant et qui continue à s'améliorer. À Laval, je pense qu'il joue un rôle plus offensif qu'ici lorsqu'il est avec nous, mais c'est l'occasion pour lui de se faire évaluer et de se faire valoir», a dit l'entraîneur.

McCarron a peut-être passé la majorité de la saison dans la Ligue américaine - il a obtenu 24 points, dont sept buts en 52 matchs -, mais ça lui a permis de gagner en confiance, même quand plusieurs de ses coéquipiers se faisaient rappeler par le grand club, mais pas lui.

«Je sais qu'au bout du compte, j'ai confiance que je serai un joueur de la LNH et que je le serai pour longtemps. Je veux rester ici et jouer pour le CH. Je n'étais pas trop inquiet. Je savais que mon temps allait venir et le voilà», a conclu l'Américain.

Charlie Lindgren sera devant le filet. Un attaquant sera retranché, mais les entraîneurs n'avaient pas encore pris de décision quant à son identité.

En voir plus