Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Schlemko de retour, Rychel devra patienter un peu

Mike Reilly cédera sa place à David Schlemko à la ligne bleue

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

PITTSBURGH - Il faudra attendre encore un peu - peut-être seulement 24 heures - avant de voir l'attaquant Kerby Rychel faire ses débuts avec les Canadiens, mais il y aura tout de même un retour dans la formation face aux Penguins samedi soir : le défenseur David Schlemko.

Schlemko n'a pas joué depuis le 3 mars à Boston, alors qu'il s'est blessé au haut du corps.

Il a donc raté les 12 dernières rencontres des siens. Schlemko a mentionné avant son départ pour Pittsburgh que la saison avait été difficile pour lui, en raison des blessures, qui lui avaient aussi fait rater le début de la saison. Son entraîneur-chef, Claude Julien, est persuadé que l'on n'a pas encore vu le vrai David Schlemko.

«Il ne fait aucun doute que sa saison a été difficile. Je ne pense pas qu'on ait vu le meilleur de David Schlemko, parce que je l'ai vu à San Jose et il est vraiment meilleur que ce qu'il a montré cette année, a mentionné Julien.

«Quand tu rates autant que ce qu'il a raté en début d'année, c'est difficile de rattraper le temps perdu, pour n'importe quel joueur. Puis quand il a commencé à reprendre le rythme quelque peu, il a fait un autre pas en arrière. Je sais qu'il est frustré et on doit garder l'esprit ouvert, du fait que c'est un meilleur joueur que ce qu'il a démontré. On doit rester réaliste à ce sujet.»

Video: Point de presse d'avant-match de Claude Julien @PIT

Quant à Rychel, rappelé vendredi du Rocket de Laval, a pris part à l'entraînement facultatif du Tricolore au PPG Paints Arena, mais ne sera pas en uniforme face aux champions en titre de la coupe Stanley.

«Il n'a pas été là (à Laval) longtemps, mais je sais qu'il produit quand même assez bien avec cette équipe-là. Il travaille fort. C'est un gars qui a joué des matchs dans la Ligue nationale. C'est un travaillant, un gars qui se défonce beaucoup et je pense que dans la Ligue américaine, c'est un gars qui produit, alors on va lui donner la chance de se faire évaluer avec notre équipe, comme tous les autres d'ailleurs», a noté le pilote franco-ontarien.

Le Californien de 23 ans, acquis dans la transaction qui a envoyé Tomas Plekanec à Toronto, est évidemment heureux d'avoir sa chance avec les Canadiens.

«En tant que joueur de hockey professionnel, tu veux toujours être dans la LNH. Chaque fois que tu as une opportunité de le faire, particulièrement avec une organisation comme les Canadiens de Montréal, c'est quelque chose de spécial», a-t-il dit après l'entraînement.

Video: Kerby Rychel sur sa chance avec les Canadiens

Selon lui, il aura une meilleure chance de se faire valoir dans cette organisation qu'il l'aurait eu à Toronto.

«C'est une meilleure opportunité pour moi ici, c'est certain. Si tu regardes les Leafs, ils ont peut-être le plus de profondeur avec leur bassin d'espoirs dans toute la ligue, surtout à l'attaque. C'est une bonne opportunité pour moi ici et c'est à moi de profiter au maximum de ma chance. La première impression est importante, alors je dois être prêt à y aller quand j'en aurai la chance», a confié Rychel, qui a inscrit 12 points en 14 matchs avec le Rocket.

Seize joueurs ont pris part à l'entraînement facultatif en avant-midi, soit les attaquants Rychel, Logan Shaw, Nicolas Deslauriers, Michael McCarron, Nikita Scherbak, Jacob de la Rose, Charles Hudon, Alex Galcenyuk, Byron Froese et Daniel Carr, les défenseurs Schlemko, Brett Lernout, Mike Reilly et Noah Juulen, ainsi que les deux gardiens Carey Price et Antti Niemi. C'est ce dernier qui affrontera la Penguins en soirée.

En voir plus