Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match : Capitals @ Canadiens

Les Canadiens pourront compter sur Paul Byron dans leur formation lundi soir

par canadiens.com @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Les Canadiens se sont entraînés lundi matin au Complexe sportif Bell, en vue de leur affrontement contre les Capitals de Washington, en soirée au Centre Bell.

- Au total, 25 joueurs étaient sur la glace, avec les retours à l'entraînement d'Andrew Shaw et de Paul Byron. Si le premier devra encore patienter un peu avant de recommencer à jouer, le second a obtenu le feu vert des médecins.

Les blessés Andrei Markov et Alex Galchenyuk ont aussi pris part à la séance matinale.

«Paul Byron revient au jeu. Les autres sont proches, mais leur cas est réévalué quotidiennement. Ils devront rencontrer les médecins ce soir», a souligné l'entraîneur-chef Michel Therrien.

Video: Therrien sur les blessés et le calendrier éreintant

Les seuls absents étaient David Desharnais, Brendan Gallagher et Greg Pateryn.

LIRE : Paul Byron obtient le feu vert

- Les hommes de Michel Therrien disputeront un premier match à domicile depuis le 22 décembre, après avoir conclu une longue séquence de sept matchs à l'étranger, samedi soir à Toronto. Avec 10 points sur une possibilité de 14, c'est avec confiance qu'ils retrouvent le Centre Bell.

«Ç'a lancé un message à travers la LNH. Ç'a été un gros voyage pour nous», a souligné Nathan Beaulieu.

On n'en est qu'à la mi-saison, mais déjà, les joueurs des Canadiens ont raté un total de 119 matchs en raison de blessures. Malgré tout, l'équipe occupe toujours la tête de la section atlantique, avec neuf points d'avance sur les Bruins de Boston.

«L'équipe joue bien et il semblerait que chaque fois qu'un gars se blesse, un autre est prêt à prendre la relève. L'an passé, la tournure des événements a évidemment été une déception, mais on en a tous tiré des leçons. On ne peut pas rester assis dans le vestiaire à attendre qu'un joueur revienne et que tout aille bien. C'est un effort collectif et tout le monde doit se lever et apporter quelque chose à l'équipe», a mentionné Byron.

Quant à Andrei Markov, qui en a vu d'autres, il n'y a rien de bien étonnant dans la tenue de son club.

«Ce n'est pas comme si quelqu'un était surpris, n'est-ce pas? On a eu quelques blessures, mais d'autres gars se sont levés et ont offert leur meilleur jeu. Si nous nous en tenons à notre système et que nous jouons ensemble, nous obtenons des résultats», a dit le vétéran.

- Nikita Scherbak était quelque peu nerveux à quelques heures de disputer le premier match de sa jeune carrière au Centre Bell. 

«Je suis encore un peu nerveux, même si je me sens beaucoup mieux après avoir joué mon premier match. Je me sens un peu plus en confiance», a dit le choix de premier tour du Tricolore en 2014.

Le jeune Russe, qui a inscrit un but sur son premier tir dans la LNH samedi à Toronto, a bien fait rire les journalistes lorsqu'il leur a raconté l'expérience de ses parents, qui ont réussi à regarder son match en direct de la Russie.

«Ils ont éprouvé quelques difficultés avant la partie. J'ai dû expliquer à ma mère pendant deux heures comment fonctionne NHL Network, car elle ne parle pas anglais! a-t-il raconté.

«Ils étaient très heureux. Mon père ne pouvait même pas parler après le match tellement il était énervé», a poursuivi l'attaquant, qui prévoit leur remettre la rondelle de son premier but lorsqu'il retournera chez lui.

Video: Scherbak sur son prermier match au Centre Bell

- Chez les Capitals, Alexander Ovechkin sera en quête du 544e but de sa carrière lundi soir, ce qui lui permettrait de rejoindre nul autre que Maurice Richard au 29e rang de l'histoire de la LNH.

Bien évidemment, les Canadiens tenteront de le freiner.

«C'est fou. Ce serait bizarre qu'il le fasse dans cet amphithéâtre, alors on va essayer de le museler, mais c'est un joueur très spécial. C'est toujours une menace. On devra l'avoir à l'oeil. Mais il a une bonne équipe autour de lui. On ne doit pas se concentrer juste ce joueur», a noté Beaulieu.

Therrien ne prévoit pas se servir de cet élément d'histoire pour motiver ses troupes, mais sait que ses joueurs ne devront pas lâcher l'étoile russe de la rencontre.

«On sait tous qu'on doit porter attention à des tireurs comme ça. Est-ce qu'on change tout? Non. Il faut croire en notre structure. Il faut lui enlever du temps et de l'espace parce qu'il peut te faire mal en quelques secondes. Il faut être alerte quand il est sur la glace», a précisé le pilote.

- Carey Price devrait être devant le filet face aux Caps. Le gardien tentera de signer une 21e victoire cette saison. Le gardien de 29 ans affiche un dossier de 6-9-4, une moyenne de 2,97 et un taux d'efficacité de .900 face à cette équipe depuis le début de sa carrière.

En voir plus