Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match : Sharks @ Canadiens

Les Canadiens amorcent une série de deux matchs en deux soirs avec la visite des Sharks

par canadiens.com @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD -Les Canadiens ont tenu un court entraînement vendredi matin en vue de leur affrontement contre les finalistes de la coupe Stanley, les Sharks de San Jose, en soirée au Centre Bell.

L'entraîneur-chef Michel Therrien n'a pas dévoilé si le jeune attaquant Michael McCarron serait en uniforme face à la robuste équipe des Sharks.

«On verra ce soir», s'est-il contenté de dire.

Le principal intéressé a pour sa part mentionné qu'il se préparait tous les jours comme s'il allait jouer. Si on fait appel à lui, il sera prêt.

«C'est un gros défi pour nous tous. C'est une des meilleures équipes de l'Ouest. On est prêts, concentrés. On a eu quelques jours de congé, on est reposés, excités et prêts à jouer.

Les joueurs du Tricolore savent que le défi sera de taille. À leur dernier match contre les Sharks, ils avaient essuyé une défaite de 2 à 1, mais comme l'a rappelé Therrien, la rencontre avait été âprement disputée.

«On aurait pu gagner avec quelques bonds chanceux. On a joué un bon match là-bas et on doit s'assurer de maintenir la qualité de notre jeu», a indiqué le pilote.

Ce récent voyage sur la côte ouest américaine a procuré une certaine assurance à sa troupe, même si les résultats n'ont pas toujours tourné en sa faveur.

«On a bien fait à chacun de ces matchs et ç'a donné beaucoup de confiance aux joueurs et c'est une bonne chose», a ajouté Therrien.

Video: Michel Therrien sur les Sharks

La vitesse, la clé

Selon Brendan Gallagher, la clé du succès pour son équipe vendredi soir sera la vitesse.

«L'équipe qui va gagner est celle qui saura imposer son style de jeu. Lors de notre premier affrontement, le succès qu'on a connu pendant ce match est survenu grâce à notre vitesse. On avait créé quelques chances avec l'échec-avant. Quand ils ont eu du succès, c'est parce qu'ils utilisaient leur grosseur et leur robustesse. Ils ont ainsi été capables de créer des revirements en leur faveur. C'est donc pour ça que l'équipe qui gagnera risque d'être celle qui saura imposer son style», a-t-il dit.

Les Montréalais devront aussi avoir à l'oeil Brent Burns, le défenseur des Sharks qui compte déjà 28 points, dont 13 buts, en 30 matchs depuis le début de la campagne.

«C'est un joueur d'élite mondiale. On doit lui porter attention. Il peut changer le match en une seconde», a reconnu Therrien.

Un bon duel de gardien

Si la présence de Carey Price devant le filet des Canadiens a été confirmée par l'entraîneur-chef jeudi, celle de Martin Jones à l'autre bout de la patinoire l'a été vendredi par les Sharks.

Lors du match à San Jose, Jones avait volé la vedette avec plusieurs arrêts spectaculaires.

«C'est un très bon gardien de but. Ce sera un défi de taille de marquer contre lui», a noté Therrien.

Gallagher a souligné que plusieurs gardiens avaient une motivation supplémentaire lorsqu'ils se mesuraient à Price.

«Je suis certain qu'il est très excité. Plusieurs gardiens le sont parce que c'est tout un défi de se mesurer à lui. Jones est très bon. J'ai joué contre lui dans les rangs juniors et je pense que leur style de jeu est un peu similaire. Ce sera à nous de lui rendre la vie le plus difficile possible, comme ils tenteront assurément de le faire à Pricey», a conclu le numéro 11.

Video: Brendan Gallagher sur l'importance de la vitesse

Par ailleurs, les Sharks ont confirmé la présence de Logan Couture dans la formation. Il avait été ébranlé lors du dernier match à la suite d'un coup à la tête.

Ce match sera le premier d'une série de deux en deux soirs pour les Canadiens. Ils quitteront la métropole tout de suite après le match pour se rendre à Washington, où ils affronteront les Capitals samedi soir.

Le match contre les Sharks est prévu pour 19h30 et sera télédiffusé à RDS et Sportsnet.

En voir plus