Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match : Bruins @ Canadiens

Le Tricolore tentera de poursuivre sur sa lancée

par canadiens.com @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD - Les Canadiens se sont entraînés lundi matin à Brossard en vue de leur affrontement contre les Bruins de Boston, en soirée au Centre Bell.

La troupe de Michel Therrien s'est bien reposée dimanche, après avoir marqué pas moins de 10 buts contre l'Avalanche du Colorado samedi soir. Ceux-ci s'ajoutaient aux cinq qu'elle avait enfilés deux jours plus tôt contre les Devils du New Jersey.

Le secret pour maintenir ce rythme à l'attaque est-il le repos, justement? Andrew Shaw croit que si.

«Je pense que c'est super important. Les matchs sont disputés à un rythme très élevé. La saison est très condensée et il y a plusieurs séries de deux matchs en deux jours. Le repos sera donc une très bonne arme. On doit mettre l'accent sur ça le plus possible. De plus, c'est toujours plaisant d'avoir des journées de congé», a dit l'attaquant, qui a 15 points à sa fiche en 26 matchs cette saison.

Video: Zach Redmond sur ses premiers matchs de la saison

Selon Shaw, il est aussi primordial de profiter de journées loin de l'aréna. Comme on le dit dans le film «Les Boys», c'est bon pour le «mental».

«C'est bon mentalement, c'est certain. Venir ici tous les jours, ça devient épuisant mentalement. À la maison, tu profites de la vie, de la famille, tu peux aller profiter de la ville, te changer les idées. je pense que ça peut être d'une grande aide au fil de la saison», a précisé Shaw.

Son capitaine était du même avis.

«J'adore ça. On voit que c'est la tendance dans la LNH. On a l'impression que même avec les congés, on a vraiment fait du bon boulot pour s'assurer d'être prêts pour le match suivant, mais aussi de s'assurer qu'on est prêts à maintenir notre vitesse pendant 60 minutes, a mentionné Max Pacioretty.

«Le repos est une clé et on l'a prouvé jusqu'à maintenant. On doit continuer à gagner si on veut mériter nos congés», a ajouté le numéro 67, deux jours après sa mémorable soirée de quatre buts et une mention d'aide.

Video: Michel Therrien sur Artturi Lehkonen et les Bruins

De bons mots pour Lehkonen

Artturi Lehkonen a inscrit deux buts à ses deux derniers matchs et il s'est valu les éloges de ses coéquipiers et de son entraîneur, au terme de l'entraînement matinal de lundi.

«Je crois qu'il joue encore mieux depuis son retour de blessure qu'en début de saison, a souligné Therrien. Il est brillant, peut faire des jeux et il joue avec confiance en possession de la rondelle. Il a une belle lecture et une bonne compréhension du jeu. Il est en bonne position pour anéantir les jeux de l'adversaire.»

Phillip Danault est très heureux d'accueillir Lehkonen au sein de son trio complété par Shaw.

«Il est toujours en bonne position et joue intelligemment sur la glace. C'est un bon patineur, un bon lanceur, c'est vraiment un joueur complet. Il est assez solide défensivement aussi, alors ça fait des flammèches», a dit Danault, ajoutant que le Finlandais de 21 ans s'était adapté rapidement aux patinoires nord-américaines après avoir joué chez les professionnels en Europe.

Un duel serré

Therrien s'attend à un match serré contre les Bruins.

«C'est rare que tu gagnes des matchs 10 à 1 comme samedi dernier. Contre les Bruins, on affronte une bonne équipe. Ce sont de gros matchs, car c'est contre un adversaire de notre section», a-t-il mentionné.

Pour Pacioretty, l'important est de ne pas jouer avec trop de confiance après une victoire comme celle face à l'Avalanche.

«C'est toujours émotif contre Boston. C'est une grande rivalité. On a confiance en nous, mais il faut s'assurer de jouer de la bonne façon et de ne pas être trop confiants. Ce serait facile de tomber dans ce piège en regardant nos derniers matchs et en se disant qu'on est imbattables. On ne doit pas devenir suffisants, a expliqué Pacioretty.

«Nous avons eu du succès en travaillant plus fort que les adversaires et en battant de vitesse les défenseurs. Alors on doit continuer à faire ça, à utiliser notre vitesse, particulièrement en échec-avant», a-t-il ajouté. 

Carey Price sera encore une fois devant le filet et il sera en quête de la 250e victoire de sa carrière. Le gardien de 29 ans compte déjà 16 gains à sa fiche cette saison, en 20 départs. Il trône au sommet de la Ligue à ce chapitre.

Par ailleurs, c'est ce lundi que la Fondation des Canadiens pour l'enfance tiendra son RadioTéléDON #unBUTuneAIDE en partenariat avec les diffuseurs 98,5 FM, RDS, SPORTSNET et TSN Radio 690.

En voir plus