Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Face à face : Canadiens (25-31-11) @ Lightning (47-17-4)

Le Tricolore tentera de stopper à quatre la série de victoires du Lightning

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com
Les Canadiens auront tout un défi pour retrouver le chemin de la victoire alors qu'ils visitent la meilleure équipe de la LNH, le Lightning de Tampa Bay, samedi après-midi.

Les hommes de Claude Julien ont subi un dur revers de 5 à 0 jeudi soir face aux Panthers de la Floride et ils tenteront évidemment de faire oublier cette sortie, de même que la précédente, alors qu'ils se sont inclinés 6 à 4 au New Jersey deux jours plus tôt.

L'important, selon l'entraîneur, c'est de ne pas se laisser abattre par la période difficile qu'ils vivent présentement, notamment avec une tonne de blessés.

«C'est frustrant parce qu'on veut toujours gagner. C'est important d'essayer de rester positifs avec les joueurs et leur donner des défis, leur donner une chance de grandir et de prendre de l'expérience. C'est ce qui revient toujours le lendemain d'une défaite et on travaille toujours sur différentes situations pour aider nos joueurs à s'améliorer et demain (samedi) est probablement le plus gros défi contre une des meilleurs équipes du circuit, qui a beaucoup de profondeur et qui patine bien. Les habiletés de la majorité de ces joueurs-là sont très élevées, alors ce sera un très gros défi», a admis Julien après l'entraînement des siens, vendredi après-midi.

La frustration s'est un peu emparée de la formation montréalaise, qui a subi deux défaites après avoir récolté au moins un point dans ses sept matchs précédents. Le mot d'ordre reste de s'améliorer et de s'armer de patience.

«Ça va toujours travailler ta patience, mais on n'est pas nécessairement frustrés comme tel. On est plus frustrés de la défaite. On n'aime pas perdre et le jour où je vais endurer la défaite, c'est le jour où je ne voudrai plus être entraîneur. Mais reste qu'on a beaucoup de joueurs dans une position pour laquelle ils ne sont pas nécessairement prêts, mais où n'a pas le choix de les placer à cause de toutes les blessures. Il faut mettre un peu d'eau dans son vin et le lendemain d'une défaite, essayer de revenir sur terre et d'avoir la tête à la bonne place», a poursuivi l'entraîneur.

Ils auront effectivement besoin d'avoir toutes les idées en place pour affronter Steven Stamkos et sa bande, qui ont déjà récolté 98 points au classement général de la LNH et qui ont remporté leurs quatre derniers matchs.

Le très dangereux Nikita Kucherov sera évidemment à surveiller, lui qui trône au sommet des pointeurs de la ligue avec 87 points (33B-54A). Stamkos est également toujours menaçant et apparait au sixième rang des pointeurs de la LNH avec 78 points, dont 27 buts.

Julien a mentionné après la rencontre de jeudi qu'il préférait trouver des solutions plutôt que des excuses. Brendan Gallagher est du même avis.

«Quand tu ressens ces émotions et que tu sens ces choses, tu dois travailler pour trouver une solution qui va changer les résultats. La frustration n'aidera en rien, mais il faut être écoeuré de perdre à un certain moment et faire tout ce que ça prend pour trouver une solution», a dit le meilleur buteur de l'équipe avec ses 24 filets.

Cette recherche de solutions se poursuivra samedi dès 13h, au Amalie Arena. Le match est présenté à RDS et TSN2, de même qu'à la radio au 98,5fm et à TSN690.

En voir plus