Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Quelques changements pour le match no 3

Davidson et Mitchell en uniforme, Galchenyuk de retour au centre

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

NEW YORK - Claude Julien est passé de la parole aux actes lors de l'entraînement de dimanche.

Après avoir indiqué la veille qu'il allait attendre à dimanche pour voir s'il allait apporter des changements à sa formation, l'entraîneur-chef du Tricolore a finalement décidé de le faire.

Pour commencer, de nouveaux visages disputeront leur premier match des présentes séries, dimanche. Il a décidé d'intégrer Brandon Davidson à son unité défensive à la place de Nikita Nesterov. Ensuite, il a remplacé Andreas Martinsen par Torrey Mitchell au sein du quatrième trio en vue du match no 3.

Pour Davidson, il en sera à une toute première partie en carrière en séries éliminatoires lorsqu'il sautera sur la glace du Madison Square Garden ce soir. Même s'il n'a pas été utilisé en plus d'une semaine, lors de la dernière partie de la saison régulière le 8 avril à Détroit, le défenseur de 25 ans est prêt à relever ce défi.

«Je veux amener de l'énergie à l'équipe. Mes jambes sont reposées. Je veux m'assurer de faire ma part. J'ai très hâte d'être impliqué dans le match. Je vais vouloir garder les choses simples. Je veux rester dans ma zone de confort et disputer un match sans trop d'éclat», a indiqué le natif de Lethbridge, en Alberta, qui a été utilisé aux côtés de Nathan Beaulieu lors de l'entraînement matinal.

Alors que l'importance de remporter les mises au jeu est encore plus cruciale lors des séries éliminatoires, le pilote du Bleu-Blanc-Rouge a décidé d'utiliser Mitchell ce soir pour une première fois face aux Rangers depuis le début du tournoi printanier.

Meneur des Canadiens en saison régulière avec une efficacité de 54,5 % dans le cercle des mises au jeu, le vétéran de 32 ans devrait être utilisé à l'aile aux côtés de Steve Ott et Dwight King. Il avait été très efficace lors de la dernière présence du Tricolore au printemps, alors qu'il avait amassé cinq points en 12 parties éliminatoires en 2014-2015.

Video: Torrey Mitchell sur son retour dans la formation

«C'est difficile de regarder les matchs. J'ai enfin l'occasion de jouer ce soir. Ça a été physique et rapide depuis le début de la série. J'espère pouvoir utiliser ma vitesse pour aider l'équipe. Tout le monde souhaite élever son niveau de jeu à cette période de l'année et je ne suis pas différent. Il y a de l'excitation et de la nervosité et ça vous incite à vouloir élever votre niveau de jeu. Espérons que je connaisse une bonne partie», a mentionné celui qui prendra part au 73e match de sa carrière en séries.

La polyvalence est un thème qui s'applique également à une autre décision prise par Julien en vue du troisième duel face aux Blueshirts. Alors qu'il avait déjà changé le rôle d'Alex Galchenyuk lors du match no 2, l'entraîneur-chef montréalais le ramènera au centre dimanche, au milieu d'un trio complété par Artturi Lehkonen et Andrew Shaw.

Le jeune attaquant a connu une très bonne soirée vendredi et le fait qu'il a toujours continué de travailler fort au cours des derniers jours malgré sa rétrogradation au sein du quatrième trio a incité son entraîneur à lui confier davantage de responsabilités. 

«Alex a eu la bonne attitude depuis le début. Il a travaillé fort depuis le début et il s'est placé dans une position pour aider l'équipe, a attesté Julien, qui avait d'ailleurs utilisé Galchenyuk dans les derniers instants de la partie de vendredi, lorsque son équipe a créé l'égalité en toute fin de troisième période.

« Ces trois joueurs sont interchangeables. Ils nous donnent beaucoup de polyvalence. Comme on l'a vu l'autre soir, Galchenyuk est monté à l'aile et finalement il s'est rendu au centre. Ça ne nous empêche pas de faire des ajustements en cours de route si on doit en faire », a conclu Julien.

En voir plus