Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

«Carey est à 100%» - Claude Julien

Le gardien sera l'auxiliaire d'Antti Niemi face aux Panthers lundi soir

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - On pourra revoir Carey Price devant son filet très bientôt, puisque le gardien est parfaitement remis de sa commotion cérébrale.

 

L'entraîneur-chef Claude Julien a affirmé que même s'il ne reste que 10 matchs à jouer cette saison, donner congé à son gardien numéro un jusqu'à l'an prochain n'aurait pas été la bonne chose à faire.

«Je ne suis pas certain que ce soit la bonne approche et le bon exemple à donner à des joueurs, de leur dire : "Écoute, on ne veut pas que tu joues de la saison". Il est en santé, il veut jouer. Il ne revient pas au jeu à 90%, il est à 100%, alors tu ne peux pas retenir un joueur, surtout un joueur comme Carey pour lui dire :"Tu vas manquer les 10 prochains match". Ce n'est pas un bon message, a dit le pilote d'entrée de jeu.

«Carey ne joue pas ce soir, mais s'il est appelé à jouer, il est prêt», a-t-il ajouté.

C'est donc dire qu'Antti Niemi obtiendra le départ face aux Panthers de la Floride lundi soir au Centre Bell. 
Plus tôt dans la journée, Charlie Lindgren a été renvoyé au Rocket de Laval.

«Dans le cas de Lindgren, c'était un rappel d'urgence, on n'a pas le choix de le renvoyer», a précisé Julien.

Ce dernier est bien conscient que l'équipe pourrait essuyer quelques critiques en faisant jouer Price d'ici la fin de la campagne. Il a aussi souligné que des critiques surviendraient quand même advenant le contraire.

«Les gens qui s'inquiètent ne savent pas tout et si on se soucie de la perception extérieure, on ne prendra pas les bonnes décisions à l'intérieur. Il est à 100% en ce moment et au bout du compte, ce sont des athlètes payés pour faire leur travail et juste parce qu'il a eu une commotion, ça ne veut pas dire qu'il va en avoir une autre s'il joue. Et on a un athlète fier qui se sent bien et qui veut jouer. On ne prendrait de risque avec personne», a dit Julien.

Price avait subi une commotion cérébrale après avoir été atteint à la tête par un tir lors du match du 20 février contre les Flyers à Philadelphie.

En voir plus