Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Julien: «On n'a aucune idée de combien de temps il sera absent»

Jeudi matin, les Canadiens ont confirmé que l'attaquant Brendan Gallagher a subi une commotion cérébrale

par Matt Cudzinowski, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - L'un des plus vaillants soldats du Tricolore ne sera pas de la formation jeudi soir.

Après avoir pris part à 229 matchs consécutifs en saison régulière, l'ailier droit Brendan Gallagher a été placé sur la liste des blessés en raison d'une commotion cérébrale.

Gallagher s'est blessé plus tôt cette semaine, lors de l'affrontement contre les Hurricanes de la Caroline, lorsque le défenseur Ben Chiarot l'a accidentellement frappé à la tête avec son genou.

Ce sera la première fois depuis le 11 février 2017 que le joueur de 27 ans natif d'Edmonton s'absentera pour un match.

« On n'a aucune idée de combien de temps [il sera absent]. Ça va dépendre de la façon dont il va récupérer. Mais c'est une autre grosse perte », a affirmé l'entraîneur-chef Claude Julien, déjà privé des services de Jonathan Drouin, Joel Armia et Paul Byron, tous blessés. « On n'a pas été chanceux dernièrement avec les blessures, puis il faut essayer de passer à travers et essayer de gagner des matchs. »

Video: Conférence d'avant-match de Claude Julien c. TBL

Avant l'incident, Gallagher était au cœur d'une autre saison profitable. Il se situait au deuxième rang des marqueurs (15 buts) et de pointeurs (32 points) de l'équipe après avoir disputé 40 rencontres aux côtés de Tomas Tatar et Phillip Danault.

En l'absence de Gallagher, Julien a désigné Nick Cousins pour prendre sa place au sein du premier trio affrontant Tampa Bay.

« Ce n'est pas un joueur que l'on voit habituellement parmi les deux premiers trios, mais on n'a pas le choix », a dit Julien, qui a vu son joueur offensif cumuler cinq buts et 12 points en 34 sorties cette saison. « Dans son cas, l'important c'est de jouer du hockey intelligent. Quand il a du temps, il fait de bons jeux et prend de bonnes décisions. Il est l'un de nos meilleurs marqueurs sur les troisième et quatrième trios cette saison. »

Le plan de match de Cousins contre le Lightning est plutôt simple.

« Je vais juste montrer mon savoir-faire. Je n'essaie pas de reproduire ce que Gally peut faire. Personne ne peut remplacer ce qu'il fait. Je vais juste essayer de démontrer mon savoir-faire, sans trop compliquer les choses, a expliqué Cousins. Ces deux-là jouent ensemble depuis longtemps, donc je vais juste essayer d'amener mon style de jeu et de voir ce qu'on peut faire. »

Ne vous y méprenez pas, le vétéran de six saisons dans la LNH comprend très bien l'importance de contribuer de façon concrète, avec l'aide de ses nouveaux compagnons de trio.

Les Canadiens ont perdu leurs trois derniers affrontements, il est donc urgent de retrouver rapidement le chemin de la victoire.

« C'est du hockey de séries, présentement. On peut tourner autour du pot autant qu'on veut, mais c'est probablement du hockey de séries pour nous. La prochaine séquence de matchs avant la semaine de relâche est assez cruciale, a insisté Cousins. Il n'y a pas de meilleure façon de commencer que face à Tampa, qu'on poursuit [au classement], et à la maison, devant nos partisans. »

Video: Nick Cousins se joint au premier trio

Pour sa part, Julien croit que son club est plus qu'apte à contrer l'adversité du moment - même sans plusieurs de ses armes offensives.

« Aussi frustrant que ça puisse être pour les gens et les partisans, et même pour nous jusqu'à un certain point, parce qu'on n'aime pas perdre, je ne pense pas qu'il y ait de doute sur le caractère de cette équipe. Elle se bat tout le temps, a rappelé Julien. Je ne me souviens pas d'un match où j'ai eu l'impression qu'on était paresseux et qu'on ne compétitionnait pas. Ç'a toujours été là. L'effort, la volonté et le désir ont toujours été là. »

« C'est un peu une dernière chance pour moi »

Après avoir été rappelé du Rocket de Laval mercredi après-midi, Dale Weise a pris part à l'entraînement matinal.

Le joueur originaire de Winnipeg, qui a été aperçu au sein d'un trio complété par Lukas Vejdemo et Nate Thompson, ne s'attendait pas à de si bonnes nouvelles.

« J'étais surpris. À 31 ans, quand tu es renvoyé dans la Ligue américaine de hockey et que tu passes une demi-saison là-bas, tu ne sais vraiment pas quand tu obtiendras une autre chance, donc ça signifie beaucoup pour moi en ce moment », a expliqué Weise, qui a inscrit trois buts et sept points en 27 matchs avec Laval, cette saison. « Je suis extrêmement content d'être ici. Je suis prêt à montrer que je peux encore jouer et que mon réservoir est plein. »

Tweet from @CanadiensMTL: Bonne ann��e �� toi aussi, Dale!#GoHabsGo pic.twitter.com/J0DZ6eMXxJ

Il espère amener « de l'énergie, de l'émotion et du pep » contre le Lightning, lors de ce qui sera son 491e match dans la LNH.

Et il souhaite vraiment donner raison aux Canadiens de lui avoir offert une autre occasion d'arborer le chandail bleu-blanc-rouge.

« C'est un peu une dernière chance pour moi. Je ne m'attendais pas vraiment à en avoir une, a admis Weise. Je suis prêt. J'ai joué vraiment, vraiment bien ces dernières semaines. C'est le mieux que j'aie joué. Je me sens bien. »

En voir plus