Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@CAR: Quand les rêves deviennent réalité

Nick Suzuki et Cale Fleury disputeront leur premier match en carrière dans la LNH ce jeudi face aux Hurricanes en Caroline

par Dan Braverman, traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

RALEIGH - Chaque jeune qui a déjà chaussé les patins sur un étang, un parc ou une patinoire communautaire s'est sûrement déjà imaginé en train de jouer au plus haut niveau. Pour Nick Suzuki et Cale Fleury, ce rêve deviendra réalité jeudi en Caroline.

Ce mardi, les deux jeunes âgés de 20 ans ont appris qu'ils allaient amorcer la saison avec les Canadiens, préparant ainsi le terrain pour leur début dans la LNH contre les Hurricanes au PNC Arena.

Il s'agira sans contredit s'une soirée mémorable pour les deux espoirs du Tricolore.

« C'est évident qu'il y a un peu de stress. J'ai travaillé toute ma vie pour vivre ce moment », a admis Fleury, un choix de troisième tour (87e au total) en 2017 des Canadiens. « Mais je crois que je dois simplement demeurer calme le plus que je peux. »

Video: Cale Fleury sur le fait d'affronter son frère

La soirée sera encore plus importante compte tenu du fait que le frère aîné de Fleury, Haydn, devrait être en uniforme pour les Hurricanes.

Cela dit, Cale ne ressent pas de pression supplémentaire en raison de la rivalité familiale. En fait, il compte utiliser cette soirée pour montrer son côté robustesse, comme il l'avait fait lors de leur dernier affrontement au niveau junior.

« Je ne me suis pas gêné de le mettre en échec dans le junior alors que j'évoluais pour Kootenay et lui pour Red Deer. Ça le frustre un peu », a dit en riant Fleury. « Mais je n'aime pas vraiment ses chances pour le match de ce soir. »

« En général, je joue toujours bien contre lui. »

Son coéquipier Jonathan Drouin, qui a débuté sa carrière dans la LNH en 2014-2015 avec le Lightning de Tampa Bay, a déclaré qu'il n'a pas assez profité du moment lors de son premier match et il souhaite que Suzuki et Fleury savourent le moment.

« Tu dois profiter du moment. Lors de mon premier match en carrière dans la LNH, le match avait tellement passé vite que je n'avais pas eu le temps de profiter du moment », s'est rappelé Drouin, un choix de premier tour (3e au total) en 2013 par le Lightning. « C'est un accomplissement. Leurs parents vont être au match. C'est un beau moment. »

Video: Jonathan Drouin à propos des jeunes

Quant à Suzuki, le joueur originaire de London, en Ontario, a déclaré qu'il n'était pas trop anxieux ce matin. Il sait qu'il pourrait ressentir plus de nervosité lorsque la rondelle tombera sur la glace, mais il compte utiliser la même recette qui lui a permis d'obtenir un poste.

« Je ne suis pas trop nerveux pour le moment. Je vais probablement l'être plus à l'approche du match », a affirmé Suzuki, un choix de premier tour (13e au total) en 2017 des Golden Knights de Vegas. « Mais une fois que je vais être sur la glace, je n'ai qu'à jouer au hockey comme à chaque jour et avoir du plaisir. »

Tweet from @CanadiensMTL: 🔵������🔴 depuis la naissance.Born to be 🔵������🔴.#GoHabsGo https://t.co/DHNHyjfgpH

Parlons d'avantage numérique

Si le Tricolore veut revenir en séries et se battre pour la Coupe Stanley, le jeu de puissance devra être nettement supérieur.

Selon Phillip Danault, le jeu de puissance des Canadiens a déjà montré des signes d'amélioration en matchs préparatoires et il croit que cela est dû à un changement d'effectif.

« Je suis sur l'avantage numérique », a dit Danault en riant lorsqu'on lui a demandé d'identifier ce qui a mené l'équipe à de meilleurs résultats. « Je pense qu'on travaille mieux en unité cette année. On l'a vu au cours des matchs préparatoires. On n'a pas marqué à tous les matchs, mais on a eu beaucoup de chances. On se supporte beaucoup. Si l'on joue de cette manière, c'est certain qu'on va obtenir plus de chances de marquer. Le support est vraiment la clé sur le jeu de puissance. »

Video: Phillip Danault à propos du jeu de puissance

Julien a noté que son personnel d'entraîneurs avait fait beaucoup de recherches sur d'autres équipes et sur la meilleure façon d'utiliser les atouts de chacun de ses joueurs lors des jeux de puissance. Le fait que les joueurs se connaissent davantage cette saison devrait également aider à obtenir de meilleurs résultats.

« On commençait à voir plus de cohésion vers la fin de saison l'année dernière. On a vraiment travaillé fort avec les entrées de zone qui sont beaucoup mieux », a mentionné l'entraîneur. « On semble gérer mieux la rondelle dans la zone offensive. On a essayé d'améliorer plusieurs aspects, mais on doit continuer à travailler pour s'améliorer. »

Video: Conférence de presse d'avant-match de Claude Julien

Les Canadiens amorceront leur saison 2019-2020 contre les Hurricanes de la Caroline au PNC Arena ce jeudi soir. La mise au jeu est prévue pour 19h00.

En voir plus