Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Avantage Tampa

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Les Canadiens ont appris – à leurs dépens – qu’un jeu de puissance en panne sèche peut vite être revigoré si on lui en donne la chance.


Le Lightning de Tampa Bay, qui, avant le début du match, n’avait compté que deux buts en 34 occasions sur le jeu de puissance depuis le début du tournoi printanier, en a inscrit quatre avec l’avantage d’un homme dimanche soir.

Le Tricolore a écopé de douze pénalités, dont trois inconduites, et offert huit jeux de puissance aux Floridiens qui n’en demandaient certainement pas autant.

Le plus décevant pour les hommes de Michel Therrien, c’est qu’ils avaient pris les devants pour une rare fois en première période, grâce au premier but de Jeff Petry en carrière en séries éliminatoires. « Nous avons eu le départ que nous souhaitions, avant d’écoper de très mauvaises pénalités à la fin de la première période. C’est assez simple, l’indiscipline nous a coûté le match », a résumé assez brièvement l’entraîneur-chef lors de son point de presse d’après-match.

Des propos maintes fois répétés également par les joueurs dans le vestiaire.

« Tu ne peux pas gagner de cette façon en séries. Nous sommes revenus au vestiaire après la première avec une égalité de 1 à 1, mais nous sommes sortis faibles en deuxième période et il n’y a pas d’excuses pour ça », a concédé Max Pacioretty, qui digérait mal la défaite. « Je suis frustré en ce moment. Nous avons deux jours pour comprendre ce qui s’est passé, s’améliorer et retrouver la bonne attitude pour revenir de l’arrière. »

Dans un autre coin du vestiaire, P.K. Subban soulignait, en plus de l’indiscipline, les nombreuses occasions manquées.

« Nous ne voulons pas passer tout le match au banc des pénalités, mais ils ont écopé de plusieurs pénalités de l’autre côté aussi », a ajouté le défenseur qui mène toujours le Tricolore au chapitre des points en séries. « Nous avons eu des occasions tôt dans le match de profiter de leurs erreurs et nous ne l’avons pas fait. Nous pouvons dire que c’est l’indiscipline qui nous a coûté le match – et c’est en partie ça – mais il ne faut pas oublier que nous avons eu des occasions de changer le cours du match assez tôt, sans résultats. »

« Ils ont profité de nos erreurs, nous n’avons pas profité des leurs », a-t-il poursuivi. « Nous devons les faire payer lorsqu’ils commettent des erreurs. Que ce soient des pénalités ou des revirements, nous devons les faire payer », a conclu Subban, qui était au banc des pénalités lorsque Valtteri Filppula a inscrit le premier but des visiteurs en fin de première période.

Au final, le Tricolore tire maintenant de l’arrière 0-2 et devra, pour enlever la série, remporter quatre des cinq prochains matchs contre Tampa Bay, une équipe qu’il n’a pas encore battue cette saison en sept occasions. Une tâche qui s’annonce ardue, mais pas impossible, selon Pacioretty.

«  Nous devons tout donner maintenant. On ne peut pas revenir en arrière. Nous devons vider le réservoir à chaque présence, à chaque soir. Ils ont une trop bonne équipe pour qu’on se permette de lever le pied, même pour une période. Nous devons jouer de la bonne manière – jouer intensément pendant 60 minutes comme nous l’avons fait lors des 20 premières minutes ce soir. »

Le message est lancé, il ne reste plus qu’à l’appliquer.

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI

Le jeu des chiffres - Match #2 - 3 mai 2015
Apprentissage continu

Serré jusqu’à la toute fin

Superstitions des séries – Ronde 2

Les partisans des Canadiens sont invités à démontrer davantage leur appui envers leur équipe au Centre Bell

En voir plus