Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une dernière visite au Barclays Center

Les Canadiens souhaitent que leurs adieux à Brooklyn se concluent avec deux points

par Matt Cudzinowski. Traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

BROOKLYN - Les Canadiens joueront leur sixième et dernier match au Barclays Center mardi soir.

La semaine dernière, le gouverneur Andrew M. Cuomo a annoncé que les Islanders seraient de retour à Long Island à partir de la saison prochaine et qu'ils déménageraient à plein temps au Nassau Veteran's Memorial Coliseum jusqu'à ce qu'une toute nouvelle patinoire à Belmont Park soit prête pour la saison 2021-22.

Cela convient parfaitement à Brendan Gallagher. Les installations de Brooklyn ne vont pas lui manquer.

« La qualité de la glace n'est pas très bonne. Il faut jouer, c'est pareil pour les deux équipes. Mais c'est un meilleur environnement quand on joue à Nassau », a déclaré Gallagher, après l'entraînement matinal. « Les partisans créent une meilleure ambiance et la qualité de la surface de la glace est meilleure, donc je préfère l'autre patinoire. »

Video: Gallagher sur le fait de jouer au Barclays Center

Cela étant dit, Montréal a connu du succès dans l'aréna au fil des ans. Les Montréalais y affichent une fiche de 4-1-0 et y ont remporté leurs deux dernières rencontres.

Le but, bien sûr, est de continuer sur cette lancée et de bien commencer un important voyage de trois matchs, qui comprend également des rencontres contre le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride.

« Nous allons en profiter. C'est notre dernier match ici. Ce sera excitant », a déclaré Phillip Danault. « Je n'avais pas vraiment pensé à l'avenir, mais ce sera intéressant de jouer une dernière fois au Barclays. »

Max Domi est un de ceux qui vont manquer le fait de jouer sur Atlantic Avenue.

« C'est une belle patinoire », a loué Domi, qui a marqué un but en supériorité numérique lors de la dernière visite au Barclays Center, le 5 novembre 2018. « C'est cool. L'éclairage est bon. J'aime ça. »

Video: MTL@NYI: Domi bat Greiss d'un tir au ras de la glace

Un défi difficile en perspective

Les troupes de Claude Julien s'attendent à une opposition féroce mardi soir.

Les Islanders n'ont pas gagné lors de leurs trois derniers matchs, donc ils seront certainement affamés.

Toute équipe entraînée par Barry Trotz offre toujours un défi de taille.

« Ils sont bien structurés. C'est l'un des entraîneurs qui utilise une couverture homme à homme dans la zone défensive. C'est probablement l'une des meilleures équipes qui joue de cette façon, donc ce sera important pour nous de faire circuler la rondelle rapidement et d'obtenir du mouvement dans la zone offensive afin de les faire craquer », explique Julien, qui, comme Trotz, a une Coupe Stanley à son actif.

Video: Conférence de presse d'avant-match de Claude Julien

Julien a également souligné que l'équipe de Trotz jouait du bon hockey au Barclays Center cette saison. Ils ont une fiche de 7-0-3 quand ils jouent chez les Nets de Brooklyn de la NBA.

« Ils sont difficiles à battre. Si vous regardez leur fiche à Brooklyn, ce n'est pas facile pour les visiteurs. Nous devons être prêts », a insisté Julien. « La dernière fois que nous sommes venus ici, nous avons gagné un match. Nous avions joué un excellent match l'année dernière, du début à la fin. Mais ils ne donnent pas grand-chose en général ».

Historiquement, les chiffres des Islanders sont également assez flatteurs au Barclays Center avec un bilan de 85-47-21 en 153 matchs de saison régulière.

Des éloges pour Byron

Depuis son retour au jeu le 18 février, Paul Byron a inscrit deux buts et cinq points. Mais sa touche offensive est seulement un des aspects de son jeu qui impressionne ses coéquipiers. 

Sa contribution est d'autant plus visible depuis qu'il joue avec Max Domi et Jordan Weal.

« Vous pouvez voir l'impact qu'il a eu sur Domes. Il est un très bon complément. Quand on le met avec des joueurs de haut niveau, il leur enlève beaucoup de responsabilités, donc ils peuvent se concentrer sur ce qu'ils font de mieux, » explique Gallagher. « Il libère beaucoup d'espace pour Domes. La rondelle semble être plus sur son bâton, et les deux travaillent bien ensemble. Ce sont deux joueurs très rapides qui travaillent bien ensemble. »

Le trio a passé les trois derniers matchs ensemble, et les résultats parlent d'eux-mêmes. Domi a toujours été un grand admirateur de Byron.

« C'est un très bon joueur. C'est amusant de jouer avec lui, et il a beaucoup de vitesse. C'est un joueur intelligent », a déclaré Domi, qui cherche à prolonger sa série de matchs avec au moins un point à six, mardi soir. « Jordan Weal nous complémente très bien aussi. Nous devons juste continuer et nous améliorer, à chaque présence, à chaque match ».

Video: Max Domi sur le fait de jouer avec Byron et Weal

Julien a également offert des compliments au nouveau trio.

« Ce trio a été vraiment bon, et Paul mérite une grande partie des éloges grâce à sa vitesse, son jeu défensif, et sa capacité à mettre de la pression sur l'adversaire. Sa vitesse crée beaucoup de chances pour ce trio », a déclaré Julien. « Max est un gars qui joue avec beaucoup d'intensité et Jordan Weal est un de ces gars qui, avec la rondelle, va être très créatif. Ces trois-là semblent bien s'entendre ».

À noter

Jeff Petry devrait être dans l'alignement des Canadiens mardi soir.
Lundi, le défenseur de 32 ans a bénéficié d'une journée de traitements après avoir bloqué un tir contre les Hurricanes de la Caroline.

« Je suis presque sûr qu'on le verra ce soir, mais personne n'est venu me voir pour me dire qu'il sera définitivement en uniforme », a déclaré Julien. « Il m'a dit qu'il se sentait bien. »

On ne sait toujours pas qui sera le défenseur laissé de côté ce soir.

« Nous ne savons toujours pas. Nous allons trouver une solution », a ajouté Julien. « Je sais que Petry se sent bien, mais il y a d'autres éléments à prendre en compte. »

En voir plus