Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Mete : Carey, un modèle à suivre

Victor Mete a de bons modèles dans le vestiaire des Canadiens, dont Carey Price

par Matt Cudzinowski. Traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

NEW YORK - Comme des milliers de personnes à travers le monde, Victor Mete a été touché après avoir vu les images de Carey Price avec Anderson Whitehead, 11 ans, le week-end dernier à Toronto.

Après la pratique optionnelle de vendredi au Madison Square Garden, le défenseur de 20 ans a réagi à la vidéo virale révélant l'incroyable rencontre entre le septuple All-Star et un de ses jeunes partisans les plus dévoués.

« C'est vraiment réconfortant de le voir mettre un sourire sur le visage d'un enfant comme ça. C'est très important pour eux et leur famille. Je pense que tout le monde a eu la larme à l'œil quand ils l'ont vu », a dit Mete. « C'est vraiment impressionnant quand un gars comme ça peut faire la journée de quelqu'un ou même la vie de quelqu'un. C'est plutôt cool à voir et c'est vraiment très humble de sa part. »

Video: Price hugs young fan and gifts signed stick

Mete n'était pas du tout surpris de voir Price faire de son mieux pour réconforter Anderson pendant cette période extrêmement difficile de sa vie.

Anderson a perdu sa mère, Laura, d'un cancer en novembre dernier, et elle avait désespérément essayé d'aider son fils à rencontrer Price pendant cinq ans avant son décès.

« C'est définitivement quelque chose de typique de Carey Price », a mentionné Mete. « le fait que la vidéo ait été virale et montre à tout le monde quel type de gars il est et comment il se comporte, je pense que c'est très spécial. »

Le joueur de deuxième année a toujours admiré le gardien numéro un des Canadiens. Ce n'est pas seulement son incroyable habileté devant le filet qui l'impressionne, mais aussi la façon dont il se conduit jour après jour.

« Comme je suis jeune, j'admire un gars comme lui, c'est assez spécial de pouvoir voir ce qu'il peut faire avec les partisans et la façon dont il peut communiquer avec les autres », explique Mete. « C'est un type très calme et cool. Il traite tout le monde de la même façon. Peu importe que vous soyez plus âgé ou plus jeune, il inclut toujours tout le monde dans tout. Je pense que c'est vraiment quelqu'un de bien. »

Video: Victor Mete à propos de Carey Price, le modèle

Il n'y en aura pas de facile

Les Rangers sont peut-être à 10 points d'une place en séries éliminatoires, mais les Canadiens s'attendent toujours à ce que leurs adversaires de la Conférence de l'Est jouent un hockey très musclé, vendredi soir.

Avec de nombreux joueurs prometteurs, les Rangers ne manqueront certainement pas d'énergie et d'enthousiasme.

Andrew Shaw croit qu'un test important est en vue pour clore le voyage de quatre matchs.

« Ils veulent impressionner. Ils vont travailler dur, ils vont compétitionner parce qu'ils veulent gagner une place dans cette équipe », a déclaré Shaw au sujet d'une équipe des Rangers qui a perdu en prolongation lors de leurs deux dernières parties contre les Capitals de Washington et le Lightning de Tampa Bay. « Avec les joueurs vétérans qu'ils ont, ils peuvent être une équipe dangereuse, donc on doit s'attendre à un match très disputé. »

Pour sa part, l'entraîneur-chef Claude Julien s'attend à ce que les spectateurs aient droit à un match divertissant.

« Le MSG est toujours un endroit spécial pour les équipes. Je trouve que la foule s'en mêle de temps en temps. Quand nous jouons contre les Rangers, pour une raison ou une autre, ce sont toujours des matchs excitants, a dit Julien. "Il y a toujours des hauts et des bas des deux côtés, et nous avons déjà eu une avance ici, et nous l'avons perdue. Ils reviennent de l'arrière, et la foule s'y met. On a déjà gagné des matchs serrés ici, donc on dirait que les Canadiens et les Rangers ont des matchs excitants dans cet édifice à chaque fois que nous sommes ici."

Video: Conférence de presse de Julien avant le match @ NYR

Jouer dans la "World's Most Famous Arena" est toujours une expérience spéciale, mais elle le serait encore plus avec une victoire dans la Grosse Pomme. 

"Quand on travaille dur, quand on compétitionne, on se donne toujours une chance. J'ai toujours dit ça. Cela ne s'applique pas seulement à notre équipe, mais aussi aux autres équipes", explique Julien. "Les Rangers ont une équipe jeune, mais ils ont aussi une équipe qui travaille extrêmement dur. Ils réalisent de bons matchs presque tous les soirs, c'est donc à nous de bien nous préparer, de reconnaître les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons et de faire de notre mieux sur la glace."

En voir plus