Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Au pays du cinéma

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Le chaud soleil de la Californie accueille le Tricolore le temps de rencontrer les trois formations de l’État du Governator.


Historiquement, les hommes en bleu-blanc-rouge ont connu passablement de succès face aux formations de l’État du sud-ouest des États-Unis, montrant une fiche totale de 60-33-17, en comptant les joutes disputées face aux Seals de la Californie. Cette défunte équipe, qui a eu pignon sur rue à Oakland, a présenté une fiche de 5-13-6 contre le Tricolore, à la maison. Les Seals ont vu le jour lors de l’expansion de la LNH de six à douze équipes, lors de la saison 1967-1968, avant de s’éteindre en 1976. Une autre équipe californienne née de cette expansion a connu un succès beaucoup plus grand à long terme.

Les Kings de Los Angeles voient le jour en 1967. En 66 matchs dans la cité des anges depuis cette date contre les Canadiens, les Kings présentent une fiche de 19-38-9. Le Tricolore a d’ailleurs remporté ses trois derniers affrontements au Staples Center.

Les deux autres équipes de la Californie n’ont disputé que très peu de matchs contre le Tricolore en territoire américain, principalement en raison de leur création tardive.

Bien que les Sharks de San Jose présentent, depuis leur entrée dans la LNH, une feuille de route perdante contre le Tricolore (7-13-4), ils ont toutefois réussi à freiner l’offensive des Canadiens la plupart du temps à leur domicile du HP Pavilion, comme en fait foi leur fiche de 5-4-2.

Finalement, la dernière équipe californienne est le dernier adversaire des Canadiens lors de cette virée californienne, les Ducks. Le Tricolore et la formation d’Anaheim se sont affrontés à seulement neuf reprises sur le sol californien. Pour l’instant, les Ducks ont eu le dessus par un cheveu, avec une fiche de cinq victoires et quatre défaites, fiche que les Canadiens chercheront à égaliser dès dimanche.

Avec une formation revampée cette saison, la troupe de Jacques Martin cherchera à faire mentir les statistiques, elle qui a amorcé son voyage d’excellente façon en défaisant les Bruins 4 à 1 avant de prendre son envol pour les territoires infestés de requins de San Jose.

Il ne reste plus qu’à souhaiter que le Tricolore quitte l’État doré en se disant Hasta la vista baby!

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Voir aussi:
Selon le plan 
Matt D'Agostini échangé à St-Louis en retour d'Aaron Palushaj
Un retour convaincant
Rapport des Bulldogs - 3 mars 2010 
Héros de l’ombre 
En voir plus