Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Au camp d’été

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – La saison est à peine terminée qu’il faut déjà commencer à planifier le futur.


Des 22 espoirs qui se trouvent à Brossard pour le premier de deux camps de développement organisés par les Canadiens, plusieurs en sont à leur première aventure dans l’univers tricolore.

L’école? : Un peu moins d’un an après qu’il ait été repêché par les Canadiens au 18e rang en 2009, Louis Leblanc était de retour à Brossard pour chausser les patins et enfiler l’uniforme bleu-blanc-rouge. Le jeune homme de 19 ans a passé la dernière saison à l’université Harvard, où il est inscrit pour l’année prochaine. Il ne rejette toutefois pour l’instant aucune avenue concernant son avenir.

«Je veux être un joueur de hockey et il faut que je me développe. Je vais prendre la meilleure route qui va m’aider à me développer pour jouer un jour pour les Canadiens de Montréal » a laissé savoir Leblanc. «On peut prendre en exemple un gars comme Dominic Moore qui a fait ses quatre ans à Harvard et qui a été un joueur important pour les Canadiens cette année » a-t-il rappelé.

Ça va vite
: Ayant fait le saut chez les professionnels en fin de saison avec les Bulldogs, Gabriel Dumont a connu toute une saison dans la LHJMQ. Malgré tout, l’attaquant a rapidement compris que le saut entre les deux paliers pouvait être relativement grand.

«Mon premier shift, Garth Murray m’a complètement ramassé. Je me suis retrouvé sans casque sur la patinoire. C’est là que je me suis rendu compte à quel point ça allait vite. Les gens ne s’imaginent pas à quel point le professionnel est beaucoup plus rapide que le junior » a laissé savoir Dumont qui a tout de même eu le temps de disputer 11 matchs en séries éliminatoires avec les Bulldogs.

Les jeunes ont leur place
: Même s’ils n’ont pas encore enfilé l’uniforme bleu-blanc-rouge dans le cadre d’une rencontre dans la LNH, le sentiment d’appartenance à la formation est très présent chez les jeunes présents au camp de développement. Pour Danny Kristo, repêché en 2008 par le Tricolore, les récentes séries éliminatoires disputées par le Tricolore lui donnent espoir.

«J’ai regardé pas mal tous les matchs des séries éliminatoires. J’ai vu le superbe parcours des Canadiens. C’est dommage que ce soit arrêté si près, mais c’est bon pour cette organisation et pour cette ville. C’est fantastique » a laissé savoir Kristo. «Ça fait du bien de voir des jeunes pousser comme ça. Tu prends un gars comme P.K. Subban. Il arrive avec l’équipe, joue de longues minutes et aide vraiment l’équipe. J’espère qu’à un moment ou à un autre, je pourrai faire la même chose pour cette équipe », a conclu le jeune homme qui a remporté l’or au Championnat du monde junior en 2010.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
22 joueurs au camp de perfectionnement des Canadiens
L’année en revue – Marc-André Bergeron
Une seconde partie en plein air
Les Canadiens concluent une entente avec Kyle Klubertanz


En voir plus