Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Impressionnant et divertissant

Artturi Lehkonen a tout fait sauf marquer lundi soir.

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

Artturi Lehkonen n'a pas déçu lundi soir, malgré la défaite de 3 à 2 des Canadiens aux mains des Devils du New Jersey.

Disputant son premier match préparatoire dans l'uniforme tricolore depuis sa sélection au deuxième tour du repêchage de 2013, l'attaquant finlandais a obtenu neufs des 41 tirs de son équipe, distribué quatre mises en échec et a été le deuxième attaquant le plus utilisé, derrière Alex Gachenyuk.

Bref, il a tout fait sauf marquer.

Video: Artturi Lehkonen revient sur son premier match

«J'ai eu mes chances, j'ai eu plusieurs occasions de marquer. Ça ne voulait pas entrer et évidemment, c'est un peu frustrant», a avoué Lehkonen fin de rencontre, visiblement déçu du résultat final. «J'aurais aimé gagner le match, même si ça ne comptait pas.» 

Son entraîneur s'est dit au contraire très satisfait de son jeu, notant son engagement et sa constance tout au long de la rencontre.

«Il était très engagé dans beaucoup d'aspects de son jeu. On l'a placé dans différentes positions, en avantage numérique et en désavantage numérique aussi à l'occasion», a commenté Therrien, qui a notamment utilisé Lehkonen pendant près de cinq minutes sur le jeu de puissance. «J'ai beaucoup aimé sa performance.»

«Il a eu des bonnes occasions de marquer et en a provoqué beaucoup. Il est rapide en échec-avant, son sens du hockey est très développé, il comprend très rapidement lorsqu'on explique quelque chose de nouveau, il sait comment réagir», a poursuivi Therrien. «On a aimé ce qu'on a vu de lui aujourd'hui. On est tous en mesure de constater qu'il a le rythme pour jouer à ce niveau. C'est ce qu'il nous a démontré durant les entraînements, tout comme ce soir dans le match. J'aime le fait qu'il compétitionne. Il est souvent très engagé dans le jeu.» 

Brendan Gallagher, avec qui Lehkonen formait un trio complété par Alex Galchenyuk, était du même avis que son entraîneur.

«J'ai joué pas mal avec lui depuis le début du camp et je commence à connaître le genre de joueur qu'il est. C'est un joueur intelligent et il comprend très vite. Le sens du hockey est quelque chose que tu ne peux pas vraiment enseigner», a souligné le numéro 11, qui a apprécié la fougue et la combativité de son compagnon de trio. «Il s'est mis dans le trafic et il a joué dur. En tant que joueur plus petit que la moyenne, c'est ce qu'il faut faire. C'est plaisant de le voir aller, tout comme de jouer avec. Nous nous améliorons plus le camp avance.»

Même s'il n'a pu être le facteur déterminant dans l'issue de la rencontre, Lehkonen a apprécié l'expérience et s'est dit heureux d'avoir pu chasser les papillons tôt dans la rencontre.

«C'était vraiment plaisant. Tu rentres dans le match assez facilement lorsque tu dois te battre et gagner tes batailles à un contre un. C'était une bonne expérience», a conclu l'attaquant de 21 ans. «Tu te bats contre des gars de la LNH. C'est évidemment un peu plus difficile, mais plus amusant en même temps parce que tu repousses tes limites contre ces gars-là.

En voir plus