Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tout un impact

Shea Weber a connu une autre soirée de deux points mercredi

par Hugo Fontaine @canadiensmtl / canadiens.com

BROOKLYN - L'impact qu'a eu Shea Weber à ses sept premiers matchs avec les Canadiens commence à être difficile à décrire.

Depuis le moment où il a été acquis par le Tricolore cet été, les mots qui sont revenus le plus fréquemment lorsqu'il était question de Weber étaient leadership et présence imposante - autant sur la glace qu'à l'extérieur.

Mais depuis le début de la saison, autant sa présence à la ligne bleue montréalaise en a été une rassurante, mais sa production offensive a joué un très grand rôle derrière les succès des Canadiens en cette jeune saison. Le scénario s'est de nouveau répété mercredi soir à Brooklyn lorsqu'au cours d'un match qui a été serré du début à la fin, c'est un puissant tir de Weber qui a fait la différence - en avantage numérique de surcroît - dans les dernières minutes de la troisième période. Résultat, les visiteurs ont quitté le Barclays Center avec une victoire de 3 à 2 en poche, une cinquième d'affilée pour le Bleu-blanc-rouge.

Video: MTL@NYI: Shea Weber donne la victoire aux Canadiens

« Nous devons simplement remporter des matchs, ça ne dérange pas si c'est en bloquant un gros tir ou en marquant un gros but. Tout le monde doit donner un effort constant et faire tout ce qui est nécessaire à chaque soir. Tout le monde doit contribuer, a insisté Weber au terme de la rencontre, où il a obtenu deux points en 24:30 sur la patinoire - un sommet du côté des deux équipes mercredi. Nous avons connu un lent départ, mais Montoya a bien très bien joué pour nous. Il a été excellent en première période. Nous avons commencé à prendre notre envol dans les cinq ou six dernières minutes de la première et nous avons bien joué à partir de là. Il a réalisé de gros arrêts en fin de troisième et nous avons ensuite marqué en supériorité numérique. »

Parlant de Montoya, il a de nouveau été très solide devant le filet des siens, jouant un rôle de premier plan dans la sixième victoire en sept parties de sa nouvelle équipe. Comme l'a mentionné Weber plus tôt, les nombreux arrêts qu'a réalisés le gardien de 31 ans en deuxième portion du troisième vingt alors que les Islanders menaçaient constamment ont été cruciaux. Ne pouvant rien sur les deux buts inscrits par les locaux, Montoya comprenait très bien ce que vivait son vis-à-vis Thomas Greiss lorsqu'il a été incapable de stopper le boulet du numéro six des Canadiens.

« Même lorsqu'il n'y va pas avec toute la gomme, ça fait quand même mal. En plus, on dirait que la rondelle flottait un peu. Mais nous prendrons des buts comme ça tout le temps, a admis en riant Montoya, tout en soulignant l'effort collectif de tous ses coéquipiers pour expliquer son troisième gain en quatre départs cette saison. C'est la base de tout. La saison est longue. Nous le savons très bien. Nous tenterons de remporter le prochain match. Cette victoire est satisfaisante. Nous la savourerons un peu et nous penserons à Tampa demain. »

N'hésitant pas à utiliser à profusion son nouveau pilier à la défensive, Michel Therrien ne pouvait en demander plus de la part de Weber au cours de ses premières semaines à Montréal. S'il est heureux de la voir contribuer offensivement depuis le début du calendrier régulier, l'entraîneur-chef du Tricolore n'est aucunement surpris par la fréquence où le numéro 6 a inscrit son nom sur la feuille de pointage. Sa feuille de route depuis ses débuts dans la LNH parle d'elle-même.

Video: Le but tardif de Weber donne la victoire au Tricolore

Force est d'admettre que le fait que Weber se retrouve au sommet des meilleurs pointeurs de sa formation avec neuf points - avec en plus deux buts gagnants à son actif - est un boni pour Therrien. Les statistiques offensives c'est bien, mais c'est l'ensemble de son jeu soir après soir qui impressionne davantage le pilote montréalais.

« Il a encore connu un gros match. Il a fait les gros jeux au bon moment. C'était tout un lancer qui était très difficile à arrêter. [Les chiffres offensifs], c'est bon pour lui, mais ça va au-delà des points et des buts, conclut Therrien au sujet de la première étoile de la rencontre. Tu regardes son jeu, c'est un gars difficile à affronter devant le filet et dans les coins de patinoire parce qu'il a un bon bâton. Oui c'est impressionnant le fait qu'il est capable d'amasser des points comme ça, mais c'est beaucoup plus son jeu défensif qui est plus important pour nous. »

En voir plus