Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Pacioretty met les choses au clair

Le capitaine se dit heureux d'être toujours à Montréal, mais admet avoir été affecté par les rumeurs

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les derniers jours n'ont pas été faciles pour Max Pacioretty et sa petite famille, avec trois enfants en bas âge. Bien qu'il ne soit pas sur les réseaux sociaux, le capitaine était bien au fait des rumeurs à son sujet.

Lundi matin, le petit Max Jr est allé à l'école avec son chandail des Canadiens. Ses parents étaient heureux de ne pas devoir lui annoncer qu'il devait changer d'équipe favorite à la fin de la journée.

«J'ai trois enfants, alors tu te prépares toujours au pire, juste au cas. C'était bien de le voir se promener dans l'école avec ce chandail quand on est allés le chercher. Ce sont de petites choses comme ça, tu t'inquiètes pour ta famille et au bout du compte, on est tous des humains», a mentionné le père de trois jeunes garçons aux membres des médias après la défaite contre les Flyers de Philadelphie, lundi soir.

«Je prends l'entière responsabilité pour mon jeu et ma contribution au côté négatif de la saison, mais honnêtement, je ne peux pas tout prendre sur mes épaules, c'est injuste pour moi et pour ma famille. Je ne sais pas si les gens ont mal interprété ma brièveté avec les médias dernièrement, mais j'ai apprécié les gens qui ont respecté le fait que je suis moi aussi humain et que j'ai une famille de qui m'inquiéter, a affirmé Pacioretty, qui a tenu à passer quelques messages aux représentants des médias.

Video: Max Pacioretty sur le fait qu'il reste à Montréal

«Je ne suis pas sur les réseaux sociaux et je n'ai pas tout ça, mais juste d'avoir la télévision allumée aujourd'hui… j'espère que vous réalisez que je suis un être humain avec trois enfants. Il y a eu beaucoup de choses, je n'irai pas dans les détails, mais quelques trucs ont été difficiles à avaler et ça m'affecte parce que ça me tient tellement à cœur d'être ici. Les gens me demandent si ç'a été plus difficile pour moi parce que je suis capitaine, mais je vais toujours contester ça, parce qu'être capitaine a rendu cette expérience plus facile pour moi. J'ai hâte de trouver les réponses à savoir pourquoi tout ça est arrivé, je veux faire partie de ce groupe», a mentionné le capitaine.

Pacioretty sait très bien que des gens ont dit que le titre de capitaine pesait peut-être trop lourd sur lui et il a tenu à clarifier ce point.

«Être capitaine n'a rien à voir là-dedans, même que ça facilite les choses, parce que quand tu te retrouves à terre, au lieu d'être négatif, être capitaine m'a facilité les choses, dans le sens que c'est plus facile de te sortir du négatif et penser plus à l'équipe et non juste à moi. On m'a posé des questions à ce sujet, à savoir si c'était lourd de porter cette lettre sur mon chandail, mais ça m'a aidé à passer à travers cette situation», a-t-il dit.

Maintenant qu'il peut dormir tranquille, Pacioretty regarde vers l'avant.

«Je suis prêt à retourner à la maison et avoir une bonne nuit de sommeil. Ç'a été quelques jours remplis d'émotions et je suis content de toujours faire partie de cette équipe, évidemment. Tout le monde doit se sentir responsable de ce qui arrive en ce moment et j'en fais partie. À ce que je sache, personne ne s'est montré du doigt pour la façon dont se déroule l'année, mais je pense que si tout le monde impliqué se regarde dans le miroir et prendre toutes ses responsabilités pour notre position, on pourra passer à autre chose et bâtir de ça et j'ai vraiment cet état d'esprit en ce moment», a conclu le numéro 67.

 

En voir plus