Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Oui mon capitaine

Max Pacioretty procure une deuxième victoire en prolongation aux Canadiens en autant de soirs.

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

DALLAS - Alors que la liste des blessés continue de s'allonger, Max Pacioretty continue de mener son équipe à bon port.

Depuis quelques semaines, la profondeur des Canadiens a été mise à rude épreuve. Avec déjà quelques joueurs confinés à l'infirmerie depuis un bon moment, deux autres soldats sont tombés au combat mercredi à Dallas alors que Paul Byron et Brendan Gallagher ont quitté la rencontre face aux Stars.

Mais malgré tous ces obstacles qui se présentent en cours de route, le Tricolore continue de mettre en banque des points et des victoires à un rythme constant. Et au même moment, Max Pacioretty a repris du poil de la bête après un début de campagne un plus lent qu'à son habitude. 

Video: Pacioretty marque le but gagnant en prolongation

Vingt-quatre heures après avoir tranché le débat en prolongation à Nashville face aux Predators, le capitaine du Tricolore a récidivé en surtemps en permettant à son équipe de quitter Dallas avec un autre gain à l'étranger, par la marque de 4 à 3 sur les Stars.

« C'est tellement bon de gagner. La route n'a pas toujours été facile pour nous cette saison. Nous nous sommes rendus en prolongation pour un cinquième match consécutif, c'est peut-être une bonne chose que nous l'avons fait parce que nous sommes rendus meilleurs dans cette situation. Obtenir ces deux points après la grosse victoire d'hier est très valorisant », a souligné Pacioretty au terme de la rencontre, où il a inscrit ses 17e et 18e buts de la campagne.

Alors que la situation des blessés fait penser un peu à celle de l'an dernier, Pacioretty et ses coéquipiers continuent d'avancer et d'ajouter des victoires au tableau. L'adversité à laquelle ils ont fait face la saison dernière leur a permis d'apprendre beaucoup de choses sur eux-mêmes pour éviter qu'un scénario identique à celui qu'ils ont vécu ne se répète. 

C'est d'ailleurs il y a un peu plus d'un an, ici même au American Airlines Center, à la suite d'une défaite de 6 à 2 aux mains des Stars qu'il avait perdu son sang-froid devant les caméras. Douze mois plus tard, l'attaquant de 28 ans est un homme différent, qui sait ce qui a à faire pour réussir.

« J'étais devant ce même casier l'an dernier et je me souviens d'avoir été interviewé après avoir été dans une situation difficile. Mais c'est différent maintenant. Je le sentais lors des 10-12 dernières minutes de la troisième période. Je sais que nous leur avons alloué un but, mais tout le monde avait la même mentalité, qui était d'obtenir les deux points. Nous croyons dans notre système parce que nous savons qu'il fonctionne. Nous avons eu plusieurs gars qui sont tombés au combat, mais ça fonctionne toujours. Je suis fier de tous les gars », poursuit celui qui est devenu mercredi le meilleur buteur en prolongation de l'histoire des Canadiens, en marquant son huitième but en carrière en pareille situation.

Video: Pacioretty donne les devants aux Canadiens

Alors qu'il en est à neuvième campagne à Montréal, Pacioretty a réussi avec le temps à se faire respecter de ses coéquipiers, coéquipiers qui ont été en grande majorité les mêmes au fil du temps. Mais plusieurs nouveaux visages se sont intégrés au groupe au cours des années et ont rapidement constaté qu'en plus d'être un attaquant explosif sur la patinoire, qu'il est tout un rassembleur, qui les incite à se dépasser soir après soir.

« Je connais Max depuis pas très longtemps, mais depuis que nous nous côtoyons, j'ai vu qu'il est un gars fantastique, un leader fantastique et que la présence qu'il a dans le vestiaire est très importante. En tant que joueur et coéquipier, nous respectons vraiment cela. Et en plus de ça, avec ce qu'il fait sur la patinoire, le voyez-vous ? C'est incroyable. Nous en prendrons tous les soirs », a laissé entendre Al Montoya, qui a enregistré sa cinquième victoire de la saison, mercredi soir.

Avec encore une dernière rencontre prévue sur cet éreintant voyage à l'étranger qui s'est amorcé avant Noël, samedi soir à Toronto, le fait de bénéficier de deux jours de congé sera bénéfique pour Pacioretty et le Tricolore. Mais au rythme qu'il va actuellement, il est à se demander s'il ne préférerait pas reprendre le collier dès jeudi !

 

En voir plus