Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@ARI : Félicitations pour un autre jalon important, Carey !

Carey Price a été tout simplement sensationnel jeudi soir, menant les Canadiens à la victoire en Arizona et remportant sa 300e victoire en carrière.

par Matt Cudzinowski. Traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

GLENDALE - Les Coyotes de l'Arizona n'ont certainement pas donné à Carey Price sa 300e victoire en carrière jeudi soir. Le gardien de but expérimenté devait la mériter.

Et c'est exactement ce qu'il a fait.

Price a repoussé 36 tirs pour mener les Canadiens à une victoire de 2 à 1 au Gila River Arena, ce qui a permis aux Canadiens d'arrêter une séquence de deux défaites de suite

Il est également devenu le deuxième gardien de but de l'histoire de la franchise à atteindre ce jalon, se joignant à un certain membre du Temple de la Renommée du Hockey, Jacques Plante, qui affiche 314 victoires en carrière.

« Je suis très fier. La route a été longue jusqu'ici », a déclaré Price, après avoir porté sa fiche à 10-1-0 en 11 duels contre l'Arizona en carrière. « Et ce n'est pas encore fini. Tu vois ce que je veux dire ? »

L'équipe de Rick Tocchet a testé Price à 14 reprises en première période, 15 en deuxième et huit en troisième période. Seul Oliver Ekman-Larsson a réussi à le battre en faisant scintiller la lampe sur le jeu de puissance.

« Il était incroyable », a déclaré l'entraîneur-chef Claude Julien. « Certains de ces arrêts qu'il a faits étaient des bons vieux arrêts auxquels Carey Price nous a habitués. C'est bien de voir ce genre de jeux. »

Quant à la rondelle du match, elle prendra bientôt la place qui lui revient aux côtés de certains autres objets spéciaux que Price a recueillis grâce à ses remarquables réalisations au fil des ans.

« L'équipe fait du très bon travail avec ce genre de choses », a déclaré Price, en faisant référence aux souvenirs que les Canadiens ont habituellement construits pour marquer les jalons des joueurs. « Ils créent un petit stand pour ce genre de chose. Parfait pour mon sous-sol. »

Il reste à voir si Price effectuera son sixième départ consécutif samedi après-midi à Las Vegas. Le vétéran de 12 ans dans la LNH se sent « plutôt bien » dans son état actuel et la fatigue ne semble pas être un problème pendant cette séquence de cinq matchs consécutifs.

« J'essaie simplement de maintenir ce niveau de compétition. Là où il se doit d'être. », explique Price. « Et, pour le reste, les cartes tomberont là où elles tomberont. Et ça tombe bien, on va à Vegas, donc... »

Bien joué, Max !

Le match de jeudi soir s'est avéré important pour Price, mais il l'a été tout particulièrement pour Max Domi, qui effectuait son retour à son ancienne maison pour la première fois depuis son acquisition par les Canadiens durant l'été.

Le centre de 23 ans était ravi de quitter le Gila River Arena avec une victoire durement disputée face aux Coyotes.

« C'était amusant. Il y a tellement de souvenirs ici, » dit Domi, qui appréciait son temps dans la Vallée du Soleil. « C'était bizarre. C'était émouvant. Même si je n'y suis resté que trois ans, j'avais l'impression d'y être resté 20 ans, alors c'était cool de voir mes coéquipiers sur la glace. »

Domi a été honoré à deux reprises sur l'écran géant et a reçu des applaudissements chaleureux des fidèles des Coyotes. Cela lui tenait beaucoup à cœur.

« C'est un honneur. Chaque fois que vous faites partie d'une franchise de la LNH, c'est spécial. Je ne voudrais pas qu'il en soit autrement. J'ai adoré commencer ma carrière dans la Ligue avec ces gars », a partagé Domi. « De haut en bas, les coéquipiers que j'avais, le personnel d'entraîneurs, la direction, les fans, tout le monde, j'ai eu beaucoup de plaisir à jouer ici. J'ai vraiment aimé ça. »

Ce qui a rendu cette rencontre encore plus spéciale pour Domi, c'est le fait qu'elle s'est soldée par une victoire historique pour son gardien de but.

« Je suis vraiment heureux pour Pricey. C'était une étape importante pour lui et peu de gens peuvent dire qu'ils l'ont franchie. C'est de loin le meilleur gardien de but du monde », souligne Domi. « On a vraiment de la chance de l'avoir. »

La feuille de pointage

Les buts des Canadiens, jeudi soir, ont été marqués par le capitaine Shea Weber et Paul Byron. Ce dernier a marqué le but gagnant à seulement 1:16 du début de la troisième période.

Le but de Weber a été marqué en avantage numérique, alors que l'avantage numérique des Canadiens a fait mouche pour le deuxième match consécutif.

En obtenant une passe sur le but de Weber, Jeff Petry a atteint le plateau des 20 passes pour une troisième saison consécutive et la quatrième fois de sa carrière.

Jonathan Drouin a obtenu l'autre passe décisive pour franchir la barre des 30 points pour une troisième saison consécutive et la quatrième fois de sa carrière également. 

En voir plus