Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Pacioretty sonne la charge, le Tricolore l'emporte

Max Pacioretty récolte quatre points dans une victoire de 5 à 4 en prolongation

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

GLENDALE - Ça s'annonçait comme une partie de plaisir, mais ça s'est conclu par un match de neuf buts où les deux clubs se sont échangé trois fois l'avance.

Quand Max Pacioretty a ouvert la marque après 57 secondes de jeu et qu'Andrei Markov a doublé l'avance quelques minutes plus tard, on s'attendait à assister à un match à sens unique. 

Finalement, il a fallu un but en prolongation d'Alex Galchenyuk pour conclure l'affaire dans le désert de l'Arizona et permettre au Tricolore de mettre fin à séquence de quatre défaites.

Video: Le Tricolore l'emporte en prolongation vs. ARI

«Ç'a été difficile, mais je ne m'attendais pas à ce qu'on sorte de cette séquence avec un match facile. Un duel comme celui-là nous garde alertes. Maintenant, notre travail est de poursuivre avec un autre gros match, a indiqué Max Pacioretty, qui a mené son équipe avec une récolte de deux buts et deux mentions d'aide. 

«On était assurément fragiles en amorçant ce match, et c'est normal avec tout ce qui s'est passé dans les derniers jours. Mais de revenir comme ça a rendu la rencontre émotive. C'est ce qu'on a de besoin pour se relancer. Il faut offrir une performance du genre à la maison [samedi]», a poursuivi le capitaine.

En effet, la prochaine étape est de coller deux victoires pour la première fois depuis le début du mois de janvier, mais pour l'instant, les Canadiens vont profiter de celle-ci. Particulièrement celui qui a tranché le débat en surtemps.

Video: MTL@ARI: Galchenyuk marque le but de la victoire

«Ça fait du bien, je ne vais pas vous mentir, a avoué Alex Galchenyuk, qui a marqué son troisième but gagnant de la saison. C'est une grosse victoire pour nous. Un match en montagnes russes. On avait besoin de gagner. Ce n'était pas parfait, mais on a obtenu la victoire et c'est ce qui est le plus important.

«On n'a pas paniqué. On a démontré beaucoup de caractère. On savait qu'il fallait rebondir ce soir», a ajouté Galchenyuk.

Les Canadiens se sont retrouvés dans l'eau chaude quand ils ont écopé de trois pénalités consécutives en milieu de deuxième période. Les Coyotes, qui n'en demandaient pas tant, ont inscrit trois buts consécutifs pour rentrer au vestiaire avec une avance de 3 à 2.

«À cinq-contre-cinq, on contrôlait le jeu et le rythme, mais on a écopé de pénalités qui nous ont mis dans le trouble. On savait que les choses tourneraient en notre faveur si on restait disciplinés en troisième période, a indiqué Petry, qui, avec ses deux mentions d'aide, a égalé et amélioré sa meilleure récolte de points en une saison (25).

«De revenir de l'arrière après avoir donné trois buts rapides démontre comment le groupe est capable de se battre. Tout le monde savait qu'on avait besoin de ces points, et on a trouvé le moyen d'aller les chercher», a conclu le défenseur.

Re-bonjour, Michael

Rappelé la veille pour ajouter du poids à la formation, Michael McCarron a vite fait sentir sa présence jeudi soir.

Disputant un premier match depuis le 14 janvier, l'attaquant format géant a distribué trois mises en échec, dirigé deux tirs vers le filet et obtenu une mention d'aide en 11:25 min de jeu. Le numéro 34 et ses compagnons de trio, Torrey Mitchell et Daniel Carr, se sont particulièrement illustrés sur le but de Markov, où ils ont contrôlé le jeu en territoire offensif pendant de nombreuses secondes.

Video: MTL@ARI: Andrei Markov marque de la pointe

«Nous avons amené de l'énergie ce soir. Je crois que ce qui nous a aidé est d'avoir remporté plusieurs mises au jeu, ce qui nous a permis de commencer avec la rondelle. On ne courait pas après la rondelle toute la soirée», a souligné McCarron, qui a remporté 64% de ses mises en jeu.

Même la première étoile de la rencontre a souligné son bon travail.

«Il a été solide physiquement, il a fait un beau jeu sur le but de Markov et il a été intense durant tout le match. Le trio au complet a bien joué», a confié Max Pacioretty.

En voir plus