Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un capitaine en feu et des retours réussis

Max Pacioretty inscrit un tour du chapeau dans la victoire

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Il n'y a pas à dire, la pause du match des étoiles a fait un grand bien aux joueurs des Canadiens. C'est avec énergie qu'ils ont disposé des Sabres de Buffalo par la marque de 5 à 2, mardi soir au Centre Bell.

Trois des buts ont été l'œuvre de Max Pacioretty, qui occupe maintenant le deuxième rang des buteurs de la LNH, à égalité avec Alexander Ovechkin, Jeff Carter et Cam Atkinson. Avec 24 buts cette saison, le capitaine du Tricolore accuse un retard de seulement quatre buts sur le meneur, un certain Sidney Crosby, qui en a compté 28.

Le trio que le numéro 67 a complété avec Phillip Danault et Alexander Radulov a été la bougie d'allumage des Canadiens, avec une récolte totale de sept points.

«J'ai eu beaucoup d'aide de mes coéquipiers. Ils m'ont rendu la tâche facile. Notre trio a très bien joué. Nous avons été dangereux presque chaque fois que nous avons sauté sur la glace, a indiqué Pacioretty.

«Tous les jeux commencent par notre joueur de centre, qui doit patiner beaucoup, mais qui fait toujours le bon premier jeu. Puis lorsque nous refilons la rondelle à Rads, avec de l'espace et du temps, il cherche à faire un jeu. Je suis juste très chanceux et heureux de jouer avec deux joueurs comme ça», a poursuivi le capitaine, qui inscrivait au moins trois buts dans un match pour la deuxième fois en 2016-2017.

Video: BUF@MTL : Les trois buts de Pacioretty

Retours réussis

Il y a longtemps qu'on attendait le retour d'Andrei Markov et de David Desharnais. Les deux ont enfin renoué avec l'action mardi soir et ils n'ont pas raté leur entrée en scène.

Desharnais a marqué un superbe but, de l'enclave, qui portait la marque à 3 à 0 en deuxième période et Markov a préparé le but suivant, celui de Paul Byron.

«Je me sentais bien durant le match. J'ai eu un peu de difficulté à retrouver mes repères au début, je me suis retrouvé sur le derrière quelques fois (rires), mais somme toute, je suis très content», a dit le numéro 51, qui avait raté les 24 parties précédentes.

Le Québécois avait admis à quelques heures de la rencontre qu'il était quelque peu nerveux. Son but a certainement aidé à chasser les papillons qui avaient élu domicile dans son estomac.

«Oui, mais en même temps, tu es aussi bon que le dernier match que tu as joué et que le prochain que tu vas jouer, alors je prends ça un match à la fois», a-t-il philosophé.

Video: David Desharnais sur son retour

Pacioretty est d'avis que la présence de Markov et de Desharnais a aidé à donner de l'énergie à son équipe.

«Nous savions qu'ils seraient prêts à 100% au moment de leur retour. Davey a bien joué et c'était le bon vieux Marky sur cette passe. Dès que j'ai vu qu'il l'avait, je savais qu'il allait la refiler. C'est très plaisant parce que ça nous donne un boost de ravoir des gars qui se sont battus avec nous au cours des dernières années. C'était vraiment bien de les voir contribuer de la sorte et noircir la feuille de pointage», a mentionné Pacioretty.

Andrei Markov n'a pas que brillé sur le but de Byron. Il a aussi eu un rôle à jouer dans l'adaptation de Nikita Nesterov avec sa nouvelle équipe. Les deux Russes étaient unis à la ligne bleue et ils ont démontré de belles choses, selon l'entraîneur-chef Michel Therrien.

«J'ai beaucoup aimé le match de Nesterov. C'est un gars qui a un bon sens du hockey, il patine assez bien et fait une première belle passe. Le fait de l'avoir jumelé avec Markov, qui communique beaucoup avec lui sur le banc l'a beaucoup aidé. Ç'a l'a aussi aidé pour sa confiance», a souligné le pilote.

Le jeune Nesterov était satisfait de sa performance et a surtout retenu l'ambiance qui régnait dans l'amphithéâtre.

«J'ai apprécié la rencontre. Nous avons les meilleurs partisans de la Ligue ici. C'est une grosse victoire à ma première sortie avec les Canadiens. Nous avons bien joué, mais j'ai commis quelques erreurs au début du match», a dit Nesterov.

Video: Point de presse de Michel Therrien

Markov avait aussi de bons mots pour son compatriote.

«Je le connais depuis longtemps et il a toujours été un bon joueur. Il est dynamique et il joue avec beaucoup de passion», a affirmé le vétéran de 38 ans.

Markov n'avait pas joué depuis le 17 décembre. Face aux Sabres, il a obtenu 17 min 43 s de temps de jeu.

«Je me sentais bien. La première période a été un peu difficile, mais après cela, tout s'est très bien passé», a-t-il commenté.

Les Canadiens ont une autre semaine occupée devant eux, puisqu'il leur reste encore trois duels à disputer d'ici dimanche. Le prochain aura lieu jeudi soir à Philadelphie, face aux Flyers.

 

En voir plus